Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Elisabeth Borne, Première ministre : pas le premier choix d'Emmanuel Macron ?

Elisabeth Borne, Première ministre : pas le premier choix d'Emmanuel Macron ?
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
20 photos
Peu après sa nomination en tant que Première ministre, Elisabeth Borne a étudié la question de la composition du gouvernement avec le président de la République Emmanuel Macron qui l'a reçue à l'Elysée. Le choix de cette femme présentée à gauche de l'échiquier politique ne serait pas le premier du chef de l'Etat, une idée à tempérer...

Tout juste nommée Première ministre pour succéder à Jean Castex, Elisabeth Borne est face à une double urgence : constituer son équipe gouvernementale et mener la bataille des législatives, tout en répondant aux attentes sur le pouvoir d'achat et le climat, relayées par des oppositions qui l'attendent au tournant, résume l'AFP. Elle a déjeuné mardi 17 mai 2022 avec Emmanuel Macron à l'Elysée où elle a passé trois bonnes heures avec le chef de l'Etat à plancher sur la composition du futur gouvernement. Celui-ci pourrait être dévoilé ce mercredi ou jeudi 19 mai avant le prochain Conseil des ministres organisé le lendemain.

Selon l'entourage de la nouvelle cheffe du gouvernement, les deux têtes de l'exécutif penchent d'abord pour une nouvelle équipe gouvernementale "resserrée", qui sera ensuite étoffée dans un deuxième temps, probablement après les législatives des 12 et 19 juin. Car c'est d'abord en tant que patronne de la majorité que l'ex-ministre du Travail, des Transports et de la Transition écologique aborde ses nouvelles fonctions, avec pour feuille de route de donner à nouveau une majorité à la macronie à l'Assemblée nationale.

Aurélien Rousseau, 45 ans, a été choisi par le président pour être le directeur de cabinet d'Elisabeth Borne. Ancien directeur général de l'Agence régionale de Santé d'Ile-de-France, il a été ex-directeur adjoint de cabinet des Premiers ministres socialistes Manuel Valls et Bernard Cazeneuve. Elle-même jamais élue, elle se présente dans la sixième circonscription du Calvados, qui avait placé nettement en tête Emmanuel Macron aux deux tours de la présidentielle. Selon son entourage, elle devrait y faire campagne dès la fin de la semaine.

Devenue la deuxième femme à diriger le gouvernement français sous la Ve République, trente ans après Edith Cresson, Elisabeth Borne, 61 ans, est relativement peu connue des Français. Ancienne du Parti socialiste, cette diplômée de l'Ecole nationale des Ponts et chaussées et de Polytechnique, divorcée et mère d'un fils, Nathan, a notamment été présidente de la RATP, grande entreprise publique de transports, après avoir été une pupille de la Nation suite à la mort de son père alors qu'elle avait 11 ans.

Second choix du président ?

Selon Le Canard enchaîné, elle n'était pas le premier choix pour le poste de Première ministre. "La veille encore, il hésitait entre Elisabeth Borne et Catherine Vautrin, l'ex-ministre de Chirac actuellement présidente du Grand Reims. Depuis la présidentielle, Macron penchait pour la première, mais le nom de la seconde lui avait été soufflé par Nicolas Sarkozy et Jean Castex en personne soutenait sa candidature. (...) Ce sont les Marcheurs historiques qui l'ont emporté et ont bloqué la nomination à Matignon de madame Vautrin." Soutenue par l'aile gauche de Macron, l'ex-ministre du Travail a notamment été portée par le secrétaire général de l'Elysée Alexis Kohler, surnommé le jumeau du président. Elle n'était donc pas le premier choix de tout l'entourage d'Emmanuel Macron, mais bien celui de ses proches de la première heure et... celui d'Alain Delon qui lui a envoyé un message de félicitations très personnel.

La réaction très enthousiaste de Brigitte Macron

Ce mercredi 18 mai 2022, Brigitte Macron se trouvait à Disneyland Paris avec Didier Deschamps et l'animateur Jean-Luc Reichmann pour une belle action organisée par La Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, que la première dame préside. 400 enfants ont été invités dans le célèbre parc d'attractions.

Au cours de cette sortie sous un magnifique soleil, Brigitte Macron a réagi pour la première fois à la nomination d'Elisabeth Borne. "C'est une femme, on est folles de bonheur. C'est la bonne personne au bon poste. Parce que nous les femmes, quand on est nommées quelque part, c'est encore quelque part encore plus difficile parce qu'on est attendues au tournant", a-t-elle déclaré devant la caméra de TF1 (voir le diaporama).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image