Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elizabeth II et Albert de Monaco : Chacun ses Jeux, chacun son flambeau

Elizabeth II lors de la cérémonie inaugurale, le 9 octobre 2013 à Buckingham Palace, du relais du Bâton de la reine pour les 20e Jeux du Commonwealth, qui se dérouleront à Glasgow en Ecosse à partir du 24 juillet 2014.
37 photos
Lancer le diaporama
Elizabeth II lors de la cérémonie inaugurale, le 9 octobre 2013 à Buckingham Palace, du relais du Bâton de la reine pour les 20e Jeux du Commonwealth, qui se dérouleront à Glasgow en Ecosse à partir du 24 juillet 2014.

Point d'orgue de sa visite officielle d'une semaine avec la princesse Charlene en Fédération de Russie, le prince Albert II de Monaco, membre du CIO depuis 1985 et cinq fois en compétition aux Jeux olympiques en bobsleigh, prenait part lundi 7 octobre 2013 au début du relais de la flamme olympique des JO d'hiver de Sotchi 2014 (7-23 février 2014). La reine Elizabeth II se préparait quant à elle à voir passer celle des Jeux du Commonwealth 2014...

Albert ne perd pas la flamme

A la veille de ses quelques décamètres en survêtement officiel (et bonnet) de la principauté pour les JO, le prince Albert de Monaco, représentant le nouveau président du CIO Thomas Bach et en présence de la princesse Charlene, honorait avec flegme dimanche dernier l'arrivée en grande pompe du feu olympique en terre russe. Recueillie le 29 septembre à Olympie, en Grèce, dans la plus pure tradition, le symbole vivant de l'esprit olympique a été acheminé en Russie à bord d'un Airbus A320 spécialement affrété par la compagnie russe Aeroflot qui a atterri dans l'après-midi à l'aéroport de Moscou-Vnoukovo. Fanfare militaire, colonne copieuse de véhicules officiels escortés par des motards de la police, voies de circulations coupées au public, tribunes installées sur la place Rouge pour l'accueil du flambeau : traitement de star pour la flamme, qui doit accomplir un périple record (65 000 km, 14 000 porteurs) avant de rallier le site des prochains JO hivernaux. Devant le Kremlin, on peut dire que Vladimir Poutine a mis le feu, déclarant que son pays affirmerait son "respect pour l'égalité et la diversité, des idéaux qui suivent les idéaux mêmes du mouvement olympique", comme une réponse au feu roulant des critiques qui visent le pays organisateur et dénonçent le non-respect des droits de l'homme. Mauvais présage pour lui, la flamme s'est éteinte dès le premier relais autour du Kremlin...

Le prince Albert n'a pas connu ce genre de mésaventure le lendemain, pour le véritable début du parcours, bénéficiant de la vigilance de pas moins de 12 000 policiers déployés dans la capitale.

Elizabeth II envoie un message

Pas de pyrotechnie du côté de Buckingham Palace, mais un bâton et un message pas moins sacrés. Après l'effervescence des JO de Londres 2012, un des moments marquants de son glorieux règne, Elizabeth II a inauguré mercredi 9 septembre le relais du Bâton de la reine pour les Jeux du Commonwealth 2014, olympiades que s'apprête à accueillir Glasgow l'été prochain. Son mari le duc d'Edimbourg, qui a repris ses activités au sortir d'une longue période de convalescence suite à son opération en juin dernier, était présent. La veille, le prince consort s'était même déplacé en solo dans une maison de retraite du Norfolk, y rencontrant avec plaisir de jeunes danseuses d'une école locale.

Sur le perron du palais royal, la souveraine a placé un message écrit de sa main dans le réceptacle du fameux bâton, qui sera porté au cours des dix prochains mois dans les 70 nations en compétition pour ces Jeux. Le 23 juillet 2014, lors de la cérémonie d'ouverture, la monarque lira le message.

Avant d'entamer jeudi son périple et d'embarquer vendredi pour l'Inde, sa première destination internationale, le bâton a été apporté vide à Buckingham par le sextuple champion olympique et double champion olympique Sir Chris Hoy, cycliste qui avait fait chavirer Kate et William de bonheur l'été dernier, pour la cérémonie inaugurale en présence du président de la Fédération des Jeux du Commonwealth, le prince Imran de Malaisie. Après l'allocution de celui-ci, la reine a placé la feuille contenant son message, parchemin scellé dans un cylindre transparent éclairé par des LED, et l'ancien champion olympique du 100m Alan Wells, premier porteur, a emporté le bâton depuis Buckingham pour le transmettre à la nageuse Caitlin McLatchey.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image