Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emma Watson, féministe menacée, livre un discours poignant et engagé à l'ONU

11 photos
Lancer le diaporama

Récemment nommée ambassadrice d'ONU Femmes, une agence des Nations unies consacrée à la défense de l'égalité et l'indépendance des femmes dans le monde, Emma Watson a pris son rôle à bras-le-corps en livrant un premier discours poignant au siège de l'ONU à New York, le 20 septembre dernier. Un plaidoyer sur l'égalité des sexes qui a touché bon nombre d'observateurs alors qu'en coulisses pèse sur l'ex-star de la saga Harry Potter la menace d'une publication de photos intimes volées.

En effet, depuis le début de semaine, un site Internet (intitulé Emma You Are Next, à savoir "Emma tu es la prochaine") a été ouvert avec, en guise de page d'accueil, un compte à rebours. Initiée sur 4Chan – forum connu pour son sexisme ambiant et pour être le théâtre de la publication de nombreuses photos intimes de stars, dont Jennifer Lawrence –, cette menace prévient que des photos de la star britannique nue seront bientôt révélées. Avec la volonté d'anéantir tout l'engagement de l'actrice féministe et de reléguer au second plan son intervention aux Nations unies. "Cette salope féministe va montrer au monde qu'elle est autant une pute que toutes les autres femmes. Elle fait des discours féministes stupides à l'ONU et bientôt, les photos d'elle nue seront en ligne", peut-on lire sur le forum américain. Sur le site, rédigés en capitales, les mots "N'oubliez pas, le plus gros arrive" donnent la nausée.

Loin de ce buzz vomitif, Em' a pris position dans le cadre d'une campagne He for She (Lui pour elle) et a prononcé un discours applaudi. "Si les hommes n'ont pas à être agressifs pour être acceptés, les femmes n'auront pas être à soumises. Si les hommes ne se sentent pas obligés de contrôler, les femmes n'auront pas à être contrôlées", a déclaré la jeune féministe. Elle a également justifié son nouveau rôle : "Vous devez vous dire : 'Qui est cette fille qui sort d'un Harry Potter ? Qu'est-ce qu'elle fait à l'ONU ?' Je me suis posé la même question. Tout ce que je sais, c'est que ce problème d'égalité des sexes me concerne et que je veux pouvoir améliorer les choses."

La comédienne, qui prenait la parole après Phumzile Mlambo-Ngcuka, présidente d'ONU Femmes, s'est aussi penchée sur le terme "féminisme" et sur la confusion qui règne autour, à l'instar de la controverse Beyoncé et l'image qu'elle donne à voir du féminisme. "On m'a nommée il y a six mois, et depuis que je parle de féminisme, je me rends compte à quel point le mot est devenu impopulaire", a confié Emma Watson, avant de mettre les points sur les "i" à sa manière, franche et droite : "Des femmes choisissent de ne pas dire qu'elles le sont. Apparemment, je fais partie de celles qui s'expriment de manière trop virulente et agressive. (...) Le féminisme, par définition, c'est croire que les hommes et les femmes doivent être égaux en droits et avoir les mêmes chances. C'est la théorie de l'égalité politique, économique et sociale des sexes."

Engagée, l'actrice de The Bling Ring et du Monde de Charlie n'a pas hésité à employer la manière forte et des termes durs pour évoquer la place de la femme dans le monde, avec notamment un clin d'oeil à ces photos de stars volées qui ont fait le tour du monde, humiliant au passage des vedettes hollywoodiennes telles que son amie Jennifer Lawrence (qu'elle avait d'ailleurs défendue). "Je pense avoir le droit de prendre les décisions que je veux en ce qui concerne mon corps, assurait la Britannique. Je pense que les femmes ont le droit de s'engager et de me représenter dans les décisions politiques. Hélas, je peux vous dire qu'il n'y a aucun pays dans le monde où les femmes peuvent espérer avoir ces droits."

Christopher Ramoné

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image