Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Estelle Mossely maman : récit d'un accouchement pas comme les autres

17 photos
Lancer le diaporama
Estelle Mossely raconte la naissance de Magomed, dont elle a accouché le 7 mai 2020, dans l'émission "La maison des maternelles", sur France 5 le 18 mai 2020.
Le 7 mai 2020, Estelle Mossely et son mari Tony Yoka ont agrandi la famille en accueillant leur deuxième enfant, un petit garçon prénommé Magomed. Onze jours après son accouchement, la championne olympique s'est confiée dans "La Maison des maternelles" (France 5) sur cette expérience à part, vécue pendant le confinement.

Des milliers de mamans ont connu une expérience inédite, qu'elles ne sont pas près d'oublier : celle d'accoucher en plein confinement. Estelle Mossely fait partie de celles-là. La championne olympique de boxe de 27 ans a donné naissance à son deuxième enfant, un garçon prénommé Magomed, le 7 mai 2020 et a accepté de se confier sur ce moment si particulier. La jeune maman était l'invitée de La Maison des maternelles (France 5) le lundi 18 mai, soit seulement onze jours seulement après son accouchement.

Depuis sa maison de Champigny-sur-Marne (Val-de-Marne), Estelle Mossely est apparue rayonnante pour répondre aux questions d'Agathe Lecaron et de son chroniqueur Benjamin Müller, tous deux de retour sur le plateau de l'émission à succès de France 5. La jeune maman a confié avoir choisi d'accoucher en présence de son mari Tony Yoka, une présence qui a impliqué qu'ils restent confinés durant plusieurs jours à la maternité, sans pouvoir donc voir leur fils aîné, Ali (2 ans et demi). "Il y avait des mesures, c'est-à-dire que si le papa assistait à l'accouchement, il ne pouvait pas sortir de la maternité. Et s'il souhaitait rester les trois jours supplémentaires, il ne pouvait pas non plus sortir de la maternité, donc on était confinés", a témoigné Estelle Mossely.

Un accouchement en période de confinement a également impliqué le port du masque, même si le personnel a su se montrer tolérant sur le sujet : "On nous autorisait à les enlever dans la salle d'accouchement parce que ce n'est pas très agréable d'accoucher avec un masque sur la tête."

Alors que la naissance d'un bébé est souvent synonyme de visites multiples à la maternité, Estelle Mossely et Tony Yoka y ont échappé cette fois-ci. "J'ai trouvé que, finalement, ce n'était pas plus mal parce qu'on a toujours énormément de visites à la maternité. Là, j'étais avec le papa, avec le bébé. (...) Finalement, c'était pas plus mal, c'était reposant. J'étais dans mon cocon, dans ma bulle", a avoué la championne de boxe.

Heureuse auprès de ses trois hommes, Estelle Mossely est plus épanouie que jamais, prête "à relever tous les défis", comme elle l'a dit sur Instagram.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel