Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Euro 2016 - Patrice Evra, fier et émouvant : "On a rendu service à notre pays"

Euro 2016 - Patrice Evra, fier et émouvant : "On a rendu service à notre pays"
Patrice Evra au match d'ouverture de l'Euro 2016, France-Roumanie au Stade de France, le 10 juin 2016. © Cyril Moreau/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Le défenseur des Bleus a lui aussi remercié les supporters français dans un message vidéo qui dépassait le cadre du football.

Six ans après le fiasco de Knysna – où il s'était signalé en tant que frondeur lors du fameux épisode du bus –, Patrice Evra a montré un tout autre visage. Combatif et leader pendant cet Euro 2016 qui a vu la France échouer en finale face au Portugal, le latéral gauche des Bleus a tenu, comme certains de ses coéquipiers, à adresser un message personnel aux supporters français.

Sans évoquer le fait que cette compétition pouvait être la dernière qu'il disputera sous la tunique frappée du coq – Evra est âgé de 35 ans –, le défenseur évoluant à la Juventus a tout d'abord publié un premier post où, en légende d'une photo "Fiers d'être Bleus", il demande "PARDON à tous nos supporters français". Dans un second message, vidéo cette fois, il s'explique sans détour. "Deux jours après avoir perdu cette finale, les gens se demandent pourquoi je dis pardon. C'est parce que je suis un gagneur. Ne pas vous avoir offert ce trophée, cela me fait mal au coeur, avoue-t-il. Quand je lis tous vos messages de soutien je me dis : 'Pat, tu aurais préféré gagner ce trophée ou rendre service à ton pays comme on l'a fait?' Parce qu'à l'arrivée, il ne faut pas oublier que l'on était quand même sous une menace terroriste. Il y a eu des attentats en France très graves. J'ai vu des images dans les fan zones. Les Français ont été libres d'exprimer leur joie, d'avoir cette fierté d'être français. Donc en fait on a tout gagné. On a rendu service à notre pays. Et c'est maintenant que je m'en rends compte avec vos messages. Donc je vous remercie tous."

Un message émouvant qui dépasse le cadre du football et fait écho à ce sentiment d'être uni, ensemble, sentiment qui avait quitté la France du football depuis longtemps. Un sentiment que l'on avait surtout éprouvé, à l'instar de Patrice Evra, après les attentats du 13 novembre 2015, et que le pays a ressenti, avec la joie et la fierté de soutenir une équipe qui véhiculait un message positif – contrairement à celle dont Evra s'était retrouvé capitaine lors de la Coupe du Monde 2010 en Afrique du Sud.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image