Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

EXCLU – Maëva Coucke et la chirurgie dans Miss Monde : Ce qu'elle en pense

19 photos
Lancer le diaporama
Maeva Coucke en interview pour "Purepeople", octobre 2018
Contrairement à Miss France, le concours Miss Monde n'interdit pas aux candidates d'avoir recours à la chirurgie esthétique. Une mesure sur laquelle Maëva Coucke, prétendante au titre cette année, a réagi à l'occasion d'une interview pour "Purepeople".

Le 8 décembre 2018 se tiendra la cérémonie Miss Monde, en Chine. Un concours auquel Maëva Coucke participera, tandis que sa première dauphine Eva Colas tentera de remporter Miss Univers 2018 (en Thaïlande, le 16 décembre prochain).

Contrairement à Iris Mittenaere ou Alicia Aylies, Miss France 2018 a en effet préféré tenter sa chance au concours Miss Monde et a expliqué la raison de son choix à Purepeople : "J'ai choisi Miss Monde parce que je pense que mon profil correspond plus à ce qu'attend Miss Monde que Miss Univers. (...) On va dire que Miss Univers attend un physique un peu plus comme celui d'Iris [Mittenaere, élue Miss Univers 2016, NDLR], un peu Amérique du Sud, bombe latino. Moi, je fais beaucoup plus européenne, donc je pense que j'ai plus de chances à Miss Monde. Et Miss Monde attend beaucoup du projet caritatif que la Miss veut défendre. Pour ma part, c'est la lutte contre le cancer du sein que j'ai déjà défendu toute l'année. J'ai envie de continuer maintenant à l'international."

La belle (fausse) rousse de 24 ans affrontera des jeunes femmes qui ont peut-être eu recours à la chirurgie esthétique car le concours ne l'interdit pas, contrairement à Miss France. Cela ne la perturbe toutefois pas : "Oui, je vais me retrouver face à des candidates qui ont eu recours à la chirurgie. (...) Mais je ne redoute pas. C'est un choix de leur part. Je n'en ai jamais eu envie personnellement. Si d'autres filles en ont eu l'envie ou besoin, ça dépend d'elle. Je suis bien dans ma peau, je pense que c'est le principal. Si elles sont bien dans leur peau, c'est bien aussi."

Pour être prête avant son grand départ mi-novembre, Maëva Coucke s'est offert les services d'un coach sportif et d'anglais. Elle a également pris des cours de maquillage, de coiffure et de cat walk car durant tout son séjour et pour la cérémonie, elle devra se préparer seule.

"J'aimerais au minimum faire un classement pour mon pays. (...) Le meilleur des classements serait d'avoir une belle couronne bleu de Miss Monde", a poursuivi Maëva Coucke. Dans le cas où elle gagnerait, elle a imaginé à quoi ressemblerait sa vie après son sacre : "Bonne question, j'aimerais le savoir. Il me semble que je peux quand même rentrer dans mon pays. Je serai aussi basée sur Londres, car la famille organisatrice de Miss Monde s'y trouve. Je voyagerai partout dans le monde, surtout pour des associations."

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel