Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Faux départ aux JO : le Français Vincent Luis accuse le coup après son échec, un bateau en cause

Par Soraya Idbouja Rédactrice
Sériephile depuis la Trilogie du Samedi, Soraya se passionne pour l’actu des stars, toutes les stars. Fan des Inconnus et nostalgique des années 2000, elle n’hésitera pas à vous fredonner un petit air de ses groupes préférés -aujourd’hui oubliés- comme le S Club 7 ou les Linkup ou à vous concocter une playlist funky à souhait !
18 photos
Les Jeux Olympiques de Tokyo ont offert des images superbes dès les premiers jours. Hormis les victoires sportives, ce rendez-vous tant attendu a le droit à son lot de péripéties ! Lundi 26 juillet, lors d'une course de triathlon, des athlètes ont été contraints de recommencer une épreuve à cause d'un bateau mal stationné.

L'épreuve de triathlon hommes, qui s'est tenue lundi 26 juillet dans la marina de Tokyo lors des Jeux Olympiques a été le lieu d'une scène incroyable... Vincent Luis, triathlète français âgé de 32 ans, ainsi que ses collègues, ont eu la mauvaise surprise de voir un bateau encombrer la ligne de départ !

Alors que le top retentit à Obaida Marina Park, des triathlètes s'élancent dans l'eau pour effectuer la course des 1 500 mètres, première épreuve du triathlon. Mais d'autres n'ont pas décollé un pied et sont restés sur la plateforme à cause d'un bateau, qui comptait à son bord des journalistes de télévision, positionné juste devant l'aire de départ, comme le rapporte Le Figaro. Une partie des sportifs - lesquels ont nagé quelques mètres avant de voir l'engin à moteur - a pu faire demi-tour sans s'épuiser. Malheureusement, Vincent Luis était déjà à 100 mètres du départ, nageant de toutes ses forces, lorsque les organisateurs ont annulé le départ afin de relancer la course.

Le bateau, lui, a fait marche arrière et est sorti de la zone. Ce faux départ, qui a fait bien rire certains sportifs restés au sec, aura fatigué les pauvres triathlètes qui ont été stoppés dans leur élan.

Jeux Olympiques de Tokyo : un faux départ qui a coûté cher

Après avoir parcouru ses 1 500 mètres à la nage, filé comme le vent sur son vélo pour 40 kilomètres et effectué une course à pied de 10 km, Vincent Luis s'est hissé à la 13e position. Il semblerait que le faux départ de l'épreuve a coûté cher au Français, pourtant considéré comme un des favoris. Interrogé par L'Equipe il a déclaré : "J'aurais aimé me retrouver plus tôt devant pour faire plus de différence en natation. Je suis sorti en tête mais ce n'était pas assez. J'ai tout de suite essayé de faire la différence, en partant à 110 % sur 50 ou 75 m pour sortir les moins bons nageurs de notre vague. Ça avait marché mais il y a eu ce faux départ. Au deuxième départ je n'étais pas aussi bien, j'ai mis au moins 600 m à me retrouver devant, c'était tard."

Le Norvégien Kristian Blummenfelt, qui a fait un petit malaise et a vomi à l'arrivée (voir diapo), a été sacré champion. Les médailles d'argent et de bronze ont été remportées respectivement par l'Anglais Alex Yee, qui a lui aussi beaucoup sué dans l'eau lors du faux départ, et le Néo-Zélandais Hayden Wilde. Décidemment, ces Jeux Olympiques réservent des surprises !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image