Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

François Hollande, confidences et regrets de papa : "Je n'en ai pas fait assez..."

François Hollande, confidences et regrets de papa : "Je n'en ai pas fait assez..."
François Hollande au Stade de France, pour la finale du Top 14 le 13 juin 2015.
16 photos
Lancer le diaporama
François Hollande au Stade de France, pour la finale du Top 14 le 13 juin 2015.
À l'occasion de la Journée de la femme, le président de la République a livré quelques confidences dans le magazine Elle.

François Hollande parle aux Français mais surtout... aux Françaises. À l'occasion de la Journée de la femme, le 8 mars prochain, le président a choisi d'accorder une grande interview au magazine Elle. Et entre le féminisme, son rôle de père et sa vie intime, le chef de l'État y livre des confidences comme rarement.

Un papa (presque) parfait

"Le combat des femmes m'a permis d'être meilleur père." Quelque peu agacées par le récent traitement réservé à Myriam El Khomri, la ministre du Travail, les féministes retrouveront peut-être le sourire avec cette interview de François Hollande. Le président socialiste fait en effet une ode au mouvement et à ses figures, qui l'auraient inspiré dans son rôle de papa, aux côtés de Ségolène Royal. "Pour ma part, j'ai essayé, autant que possible, d'être présent, raconte-t-il. Je faisais les courses ou la cuisine. Je m'occupais des enfants aussi. Je leur racontais des histoires le soir, je les emmenais faire du sport."

Mais cela suffisait-il ? Visiblement non, puisque François Hollande en profite pour faire un petit mea culpa que son ex-compagne et mère de Thomas (1984), Clémence (1986), Julien (1987) et Flora (1992) appréciera. "Mais si vous interrogez Ségolène Royal, j'imagine qu'elle vous confierait que je n'en ai sans doute pas fait assez", concède-t-il, avant de reconnaître avoir quelques regrets. "Et c'est vrai : je regrette réellement de ne pas en avoir fait davantage. Ces moments-là sont tellement beaux dans une vie, que de les avoir laissés s'échapper suscite en moi un immense regret", explique le papa qui se rattrape aujourd'hui avec les repas de famille qu'il "apprécie par-dessus tout" : "C'est là que tout se construit."

Nos concitoyens n'élisent pas un couple

Car François Hollande (61 ans) a aussi évoqué le présent. Et notamment sa vie intime qui a fait couler tant d'encre depuis sa séparation d'avec Valérie Trierweiler et la fameuse affaire Julie Gayet. Le président voudra-t-il se représenter en 2017 en tant que célibataire ? Si chacun a sa petite idée, le chef de l'État botte habilement en touche. "Nos concitoyens élisent un homme ou une femme. Pas un couple ni une famille", a-t-il estimé, loin de la culture américaine qui a fait de Michelle Obama une star et un argument de campagne.

Sans surprise, quand le magazine lui demande si "cela signifie" que Julie Gayet est un tabou, François Hollande joue toujours la carte de l'esquive. "Ce qui signifie que je n'ai rien à vous dire sur ce sujet", répond-il, toujours entre rondeur et fermeté. La Journée de l'officialisation avec Julie Gayet attendra encore.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image