Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Gilles Marchal : Le chanteur est mort

Gilles Marchal : Le chanteur est mort
Par Nicolas N.
6 photos
Lancer le diaporama

Il avait collaboré avec Eddy Mitchell et Joe Dassin, Gilles Marchal est mort jeudi 11 avril 2013 à l'âge de 69 ans. Il avait notamment adapté de nombreux standards américains dans les 60 et 70.

Né en 1944 à Paris, Gilles Marchal est auteur, compositeur et interprète. Il est repéré par le producteur Georges Chatelain, créateur studio parisien CBE, puis il tape dans l'oeil de Lucien Morisse, alors directeur des programmes à Europe 1. Sa carrière décolle à la fin des années 60 avec Ne pleure pas ma mie et un premier duo avec Martine Habid sur Summer Wine.

Durant cette première partie de sa carrière, Gilles Marchal incarne en France le cow-boy. Il adapte de nombreux standards américain comme Pauvre Buddy River, L'Étoile filante ou Comme un étranger dans la ville, version française de Everybody's Talkin, extrait de la bande originale de Macadam Cowboy.

Dans les années 70, il se détache peu à peu de cette image et écrit pour les autres comme Dassin, Mitchell, mais aussi Michèle Torr. Son ami de longue date, le parolier Claude Lemesle, président d'honneur de la SACEM, lui a rendu hommage : "Gilles Marchal, c'était avant tout une voix superbe, grave et chaleureuse et un excellent compositeur qui avait écrit, entre autres, pour Nicoletta, Eddy Mitchell ou Joe Dassin."

En 1985, Gilles Marchal se retire du show-business et se consacre à son autre passion : l'histoire. En 2008, il publie Finalement, c'est rigolo l'histoire chez Aléas éditeur.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image