Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Harry Fujiwara : La mort de "Mr. Fuji" plonge la WWE dans le chagrin

Harry Fujiwara : La mort de "Mr. Fuji" plonge la WWE dans le chagrin
18 photos
Lancer le diaporama
Harry Fujiwara, alias Mr. Fuji dans le monde du catch, est mort à 82 ans le 28 août 2016. La WWE ne l'oubliera pas.
Le monde du catch pleure une de ses figures hautes en couleur, un des méchants les plus brillants du genre.

Il était un peu à la WWE ce que le mont Fuji est à Tokyo : une icône. Harry Fujiwara, connu dans le monde du catch sous le nom de scène Mr. Fuji, est mort dimanche 28 août 2016 à l'âge de 82 ans. Fameux "méchant" des rings comme catcheur et comme manager, qui avait pour habitude de jeter du sel à la tête des "gentils" catcheurs pour les aveugler, le natif d'Honolulu (Hawaï) s'est éteint à Clarksville, dans le Tennessee.

Né en 1935, Harry Fujiwara a débuté sa carrière de catcheur dans les années 1960, avant de rallier au début des années 1970 la prestigieuse World Wide Wrestling Federation (qui prendra plus tard le nom de WWE), s'imposant rapidement comme un combattant vicieux au sein d'un duo formé avec le professeur Toru Tanaka. Au fil des ans, jusqu'à sa retraite en 1996, la malveillance de son personnage massif (1,78 mètre, 120 kilos) en fera l'un des vilains les plus efficaces – et donc les plus détestés – de la scène catch : "C'était mon boulot. Je les ai poussés à me détester viscéralement. J'étais doué pour ça", confiait-il en 2009 à World Wrestling Insanity. Tellement doué qu'il n'était pas rare que les spectateurs lui balancent des chaises et qu'il s'est fait poignarder à deux reprises. Bien qu'il soit né américain, il se servait de ses origines japonaises et contrefaisait l'accent nippon de manière outrancière pour son personnage, une panoplie particulièrement à propos dans les années 1980 et 1990, où la compétition économique tendue entre le Japon et les États-Unis conduisait à la stigmatisation des Nippons dans la pop culture américaine.

"Au cours de sa carrière sur les rings, Fuji s'est imposé comme l'un des personnages les plus transgressifs de la WWE. Il restera dans la mémoire de plusieurs générations pour des raisons diverses. Que ce soit en tant que Superstar ou manager, Mr. Fuji est l'un des performers les plus marquants de l'histoire de la WWE", a salué l'organisation, qui a mis en ligne des vidéos à sa mémoire à la suite de l'annonce de sa disparition. Il avait cessé de catcher à partir de 1985 pour devenir un mythique manager de méchants – George "The Animal" Steele, Kamala, Killer Khan, Demolition, Yokozuna –, en costume, haut-de-forme et canne. Son association avec "Magnificent" Don Muraco a même donné lieu à une série de vidéos comiques (notamment Fuji Vice, pastiche de la série Deux flics à MiamiMiami Vice –, et Fuji General, pastiche du soap General Hospital).

Depuis sa retraite définitive, Harry Fujiwara vivait à Knoxville, dans le Tennessee, État dans lequel il dirigea même un dojo. Il avait été intronisé au Hall of Fame de la WWE en 2007, une cérémonie conduite par son ancien complice de Fuji Vice Don Muraco et à laquelle il avait assisté en fauteuil roulant, après pas moins de neuf opérations au genou.

Nombreuses sont les personnalités du milieu qui ont exprimé leur émotion sur les réseaux sociaux, à l'image de Triple H, qui parle d'un "personnage inoubliable devant la caméra et encore meilleur derrière".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image