Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Harvey Keitel et Michael Caine en cure de jouvence avec une ex de Leo DiCaprio

Sélectionné en Compétition officielle au Festival de Cannes 2015, le nouveau long métrage de Paolo Sorrentino, Youth, se dévoile au travers d'une bande-annonce. Le multiprimé réalisateur italien dirige les géniaux Harvey Keitel et Michael Caine dans la peau de deux amis faisant face au temps qui passe.

À l'instar de l'affiche de Youth, une femme nue et vue de dos débarquant dans une piscine où se repose le duo sans voix devant pareille créature, le ton de ce long métrage sera coincé entre la comédie et le drame. L'histoire : Fred et Mick, deux vieux amis approchant les 80 ans, profitent de leurs vacances dans un bel hôtel au pied des Alpes. Fred, compositeur et chef d'orchestre désormais à la retraite, n'a aucune intention de revenir à la carrière musicale qu'il a abandonnée depuis longtemps. Tandis que Mick, réalisateur, travaille toujours, s'empressant de terminer le scénario de son dernier film. Les deux amis savent que le temps leur est compté et décident de faire face à leur avenir ensemble. Mais contrairement à eux, personne ne semble se soucier du temps qui passe... Aux côtés de l'acteur de Quentin Tarantino (Reservoir Dogs, Pulp Fiction), vu à Cannes dans La Leçon de piano, et du génial Britannique Michael Caine, une pléiade de seconds rôles alléchants tels que Rachel Weisz, Paul Dano, Jane Fonda ou encore Madalina Diana Ghenea, une ex de Leonardo DiCaprio et Gerard Butler.

Forcément attendu à Cannes, Youth peut déjà postuler à une place dans le palmarès du 24 mai. Paolo Sorrentino est un habitué souvent reparti avec des prix - Prix du Jury pour Il Divo (2008), Prix du Jury oecuménique avec This Must Be the Place (2011) – ou avec les éloges de la critique, on pense bien évidemment à La Grande Bellezza, reparti bredouille en 2013 mais auréolé de l'Oscar du meilleur film en langue étrangère quelques mois plus tard. Il s'agira du sixième long métrage de Paolo Sorrentino (sur sept en tout) sélectionné en Compétition officielle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel