Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Hugo Lloris arrêté pour conduite en état d'ivresse : "J'ai fait une erreur, il faut l'assumer"

12 photos
Quelques semaines après avoir remporté la Coupe du Monde 2018, Hugo Lloris avait été arrêté en plein coeur de Londres avant d'être inculpé pour conduite en état d'ivresse. Tout juste sorti d'une soirée bien arrosée dans un restaurant très chic de Mayfair, Le Bagatelle, le gardien de but et capitaine de l'équipe de France avait finalement passé près de sept heures en cellule.

Le 24 août 2018, Hugo Lloris avait été arrêté pour conduite en état d'ivresse à Londres lors d'un contrôle de police à Gloucester Place, alors qu'il revenait d'une soirée avec d'autres joueurs français, Laurent Koscielny (Arsenal) et Olivier Giroud (Chelsea). Interpellé au volant de sa Porsche, son taux d'alcoolémie par litre d'air expiré du footballeur était de 80 microgrammes, plus de deux fois la limite légale au Royaume-Uni (35 microgrammes par litre). Selon The Sun, le gardien de but de l'équipe de France avait ensuite passé sept heures en cellule au commissariat de Charing Cross avant d'être inculpé. Ses empreintes avaient alors été enregistrées, un test ADN effectué ainsi qu'un mugshot comme l'avait rapporté le tabloïd anglais. Il avait ensuite été libéré sous caution en attendant sa comparution.

Invité de l'émission Footissime (RMC Sport 1) le 10 septembre 2018, le papa d'Anna-Rose, Giuliana et Leandro avait confié : "Comme chaque homme, j'ai ma vie privée. J'ai fait une erreur, il faut l'assumer. Il faut rester concentré sur le plus important à mes yeux, le rectangle vert. J'ai le soutien de ma famille, de mes amis, de ma famille. Et j'ai toujours cette envie d'aller sur le terrain pour prendre du plaisir et continuer à m'améliorer."

Deux jours après cette interview, le 12 septembre 2018, le mari de Marine avait plaidé coupable au tribunal de Westminster. À l'issue de son jugement, le footballeur de 34 ans avait écopé d'une suspension de permis de 20 mois et d'une amende de 50 000 livres (soit 56 183 euros).

"Je tiens à m'excuser de tout coeur auprès de ma famille, du club, de mes coéquipiers, du manager et de tous les supporteurs. L'alcool au volant est totalement inacceptable, j'assume l'entière responsabilité de mes actes et ce n'est pas l'exemple que je souhaite donner." avait-il indiqué par la suite dans un communiqué diffusé par les Spurs.

Interrogé sur cette affaire, le sélectionneur des Bleus,Didier Deschamps, avait renouvelé son soutien à Hugo en déclarant : "J'ai discuté avec lui, je ne vais pas en faire des tonnes. Il assume, il en est désolé, il a fait ses excuses, il sait bien que ça ne doit pas arriver, mais c'est arrivé. Ça ne change en rien ce que je pense de lui et le Hugo Lloris qu'il a toujours été."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image