Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Ian Watkins condamné pour pédophilie : Nouvelles sordides révélations de son ex...

Ian Watkins condamné pour pédophilie : Nouvelles sordides révélations de son ex...
Par Nicolas G.

Nouvelles révélations sur la sordide affaire Ian Watkins. Plusieurs mois après la condamnation du chanteur des défunts Lostprophets à 29 ans de prison pour pédophilie, une ex-compagne vient apporter de nouveaux éléments. Et cela fait encore un peu plus froid dans le dos : elle explique notamment avoir alerté la police à plusieurs reprises sans qu'elle n'intervienne et raconte comment le musicien organisait des viols sur des bébés...

Une petite fille de 4 ans avec de la cocaïne

La justice aurait-elle pu arrêter plus tôt Ian Watkins ? Oui, selon Joanne Mjadzelics, avec laquelle la star de Lostprophets entretenait une liaison. Car celle-ci affirme, selon le Daily Mail, avoir apporté à la police des photos explicites que le pédophile lui avait envoyées, sans que des mesures soient prises. Joanne Mjadzelics a ainsi montré un cliché dans lequel on voyait Ian Watkins abuser d'une petite fille de 4 ans, tenant un billet de 20 livres enroulé dans la main, avec de la cocaïne et une lame de rasoir, et ce quatre ans avant l'arrestation, en décembre 2008.

Et ce n'est pas tout puisque Joanne Mjadzelics raconte également des conversations où Ian Watkins lui expose clairement ses plans machiavéliques. "J'en ai un de deux ans à violer lundi", lui aurait-il déclaré un jour, expliquant comment il utilisait les enfants de "superfans" à lui pour assouvir ses affreux fantasmes. "Ces superfans me donnent leurs enfants", avait confié le chanteur, qui n'a pas hésité à lui montrer une vidéo de lui en train de violer un enfant. Une fan a notamment été emprisonnée également pour abus sexuels sur son jeune fils mis à "disposition" de Ian Watkins. "Il m'a dit qu'il voulait mettre du GHB dans son biberon et le violer", avait-t-elle déclaré à la police.

Ian Watkins pas inquiété pour éviter de "ruiner" sa carrière

Pour protéger les victimes, Joanne Mjadzelics va alerter la police, en vain, et les services sociaux - qui selon eux ont suivi la procédure normale - prévenant qu'il allait passer à l'acte à une date précise. Ce que fera également le père de la petite fille sur la photo. Problème, la police du Pays de Galles ne réagit pas et aurait même demandé de ne pas poursuivre Ian Watkins car cela pourrait "ruiner" sa carrière ! L'affaire ayant mis en lumière les dysfonctionnements au sein des autorités, une enquête est toujours en cours pour déterminer qui a empêché d'arrêter Ian Watkins plus tôt alors que la police avait été alertée. Un agent serait notamment visé pour faute grave. Le verdict de la commission chargée de l'enquête donnera son jugement dans "plusieurs mois".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image