Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Incroyables Transformations – Nicolas : "J'ai stalké Léa, Charla et Frédéric"

10 photos
Lancer le diaporama
Le coiffeur de 33 ans a accepté de participer à l'émission "Incroyables Transformations". Une aventure qu'il a partagée avec Léa Djadja, Charla Carter et Frédéric Lange. Et, avant de les rencontrer, Nicolas Waldorf nous a révélé s'être bien renseigné sur eux.

Ce lundi 1er avril 2019, M6 donne le coup d'envoi d'Incroyables Transformations. Le principe ? Des personnes font relooker l'un de leurs proches par des experts. L'un de ces spécialistes est Nicolas Waldorf, un coiffeur de 33 ans qui possède un salon de coiffure dans le 11e arrondissement de Paris, mais également un restaurant qui s'appelle Cocotte.

Purepeople l'a rencontré pour revenir sur cette belle expérience qu'il a partagée avec la maquilleuse Léa Djadja, la styliste Charla Carter et le chirurgien plasticien Frédéric Lange. Nicolas Waldorf n'a pas caché avoir fait un petit tour sur internet pour savoir à qui il aurait à faire : "On nous a tous présentés un peu avant le tournage. C'était un peu stressant parce qu'après, je les ai stalkées un peu pour savoir qui c'était. J'appréhendais surtout qu'on puisse ne pas s'entendre mais en fait, non. On a été obligé de s'entendre parce qu'on allait dans la même direction de toute façon."

S'il était au début quelque peu stressé par les caméras, par "peur de ce qu'[il pouvait] refléter", il les a vite oubliées pour se concentrer sur sa mission : relooker la coiffure des candidats.

Des journées de tournage intenses

Étonnamment, le plus dur pour lui n'a pas été la crainte de leur réaction en se découvrant. "Le stress, c'était surtout qu'on fasse bien à chaque fois. (...) Et quand vous faites passer plusieurs dizaines de personnes, c'est quand même compliqué d'être toujours très inspiré. Surtout que parfois, on part de loin. Sur une journée, on peut faire passer trois à quatre personnes. Les coiffures, étant donné qu'on devait parfois changer complètement une couleur ou éclaircir de dix tons, ça prend du temps. (...) Avec le stylisme et le maquillage en plus, des essayages qui étaient parfois laborieux (...), ça pouvait être très intense", précise Nicolas Waldorf.

Pour finir, le coiffeur a évoqué la médecine esthétique. Une technique à laquelle les participants peuvent avoir recours grâce à l'émission. Si certains crieront peut-être au scandale, Nicolas Waldorf en explique les bienfaits : "Je trouve ça très bien. Je trouve pas ça très bien non parce que je fais l'apologie de la médecine esthétique, mais jusqu'à présent, en voyant des clientes qui viennent tous les jours et qui sont complexées par leurs rides ou autre, je constate qu'elles sont ignorantes. Elles courent chez des médecins esthétiques sans savoir quoi injecter, comment, où et quand (...). Aujourd'hui, on a sorti un programme où tout sera expliqué."

Toute reproduction interdite sans la mention de Purepeople.com.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel