Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Jake LaMotta : Mort du boxeur de légende et de "Raging Bull", Robert de Niro ému

Robert De Niro et Jake LaMotta réunis lors d'une projection de Raging Bull le 27 janvier 2005 à New York pour le 25e anniversaire du film de Martin Scorsese. Jake LaMotta est mort à 95 ans le 19 septembre 2017.
10 photos
Lancer le diaporama
Robert De Niro et Jake LaMotta réunis lors d'une projection de Raging Bull le 27 janvier 2005 à New York pour le 25e anniversaire du film de Martin Scorsese. Jake LaMotta est mort à 95 ans le 19 septembre 2017.
Sa vie et son oeuvre sur le ring avaient offert à l'acteur un rôle à Oscar.

Il a disputé le dernier round et ne se relèvera plus, terrassé par la maladie : le grand champion de boxe Jake LaMotta est mort mardi 19 septembre 2017 à l'âge de 95 ans dans une maison de retraite de Miami (Floride), succombant à des complications résultant d'une pneumonie, selon les détails communiqués au média ABC par sa veuve, Denise Baker. "C'était un homme formidable, sensible, et ses yeux n'ont pas arrêter de danser jusqu'à la fin. Et il n'est jamais allé au tapis !", a-t-elle souligné.

En 106 combats pour 83 victoires (dont 30 par KO) et 19 défaites, Jake LaMotta, champion du monde des poids moyens entre 1949 et 1951 après avoir battu le Français Marcel Cerdan, n'avait en effet jamais mordu la poussière, pas même contre son plus grand rival et bourreau, Sugar Ray Robinson, vainqueur de cinq de leurs six affrontements restés dans les annales du noble art.

L'état de celui qui était jadis surnommé "le taureau du Bronx" s'était dégradé ces dernières semaines, ont indiqué des membres de son entourage au site TMZ.com, évoquant le fait qu'il était alimenté par une sonde, tube qui lui avait été dernièrement retiré compte tenu de l'aggravation de son état.

C'est vrai, j'étais comme ça

"Repose en paix, Pap'", a sobrement écrit sa fille Christi LaMotta en révélant son décès via Facebook. Parmi le torrent de réactions attristées à sa disparition, ce message a trouvé un écho particulier dans celui de l'acteur Robert de Niro, assez similaire : "Repose en paix, champ'", s'est émue la star hollywoodienne, qui avait incarné le teigneux combattant dans Raging Bull (1980) et remporté l'Oscar du meilleur acteur pour sa performance dans le film de Martin Scorsese adapté de l'autobiographie de LaMotta, parue en 1970. "Quand j'ai vu le film, j'étais en colère. J'ai l'air de quelqu'un de mauvais, dedans, avait-il commenté après l'avoir découvert. Puis j'ai réalisé que c'était la vérité. J'étais comme ça. J'étais un salopard, un vaurien. Je le réalise à présent. Ce n'est pas celui que je suis maintenant, mais bien celui que j'étais à l'époque." En 2015, c'était au tour de William Forsythe de le jouer dans une autre réalisation inspirée de sa vie rugueuse, The Bronx Bull. LaMotta avait d'ailleurs assisté en compagnie de son épouse Denise à la présentation du film au festival de Newport Beach, en Californie.

Jake LaMotta, qui avait notamment ouvert plusieurs bars après avoir pris sa retraite des rings dans les années 1950 et fut marié à sept reprises, avait lui aussi fait l'acteur, apparaissant dans diverses productions télé et dans des films à petit budget, et jouant par ailleurs à Broadway un spectacle autobiographique.

Bande-annonce de Raging Bull (1980) de Martin Scorsese, avec Robert de Niro dans le rôle de Jake LaMotta.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel