Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Jean-Pierre (L'amour est dans le pré) : Sa lettre de suicide révélée...

Jean-Pierre (L'amour est dans le pré) : Sa lettre de suicide révélée...
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
La soeur de l'agriculteur a donné de nombreux détails concernant sa mort.

En décembre dernier, c'est avec beaucoup de peine que nous avons appris le suicide de Jean-Pierre Le Guelvout (46 ans), candidat de la saison 5 de L'amour est dans le pré, diffusée en 2010. Presque deux mois après le drame, Marie, une des soeurs de Jean-Pierre, a fait de tragiques confidences.

Interviewée par nos confrères de Télé Star, la grande soeur de l'ex-candidat, qui se bat actuellement pour que l'exploitation de son frère survive, a dévoilé à quoi ont ressemblé les heures qui ont précédé son décès. "Le mardi soir, veille de sa mort, j'étais restée un long moment avec lui au téléphone. On a discuté de l'avenir, de ses projets... Rien ne laissait présager ce qui s'est passé", déclare-t-elle. Puis, le lendemain, Jean-Pierre a comme toujours pris un petit-déjeuner avec son frère. "Vers midi, continue-t-elle, il s'est tiré une balle en plein coeur. C'est André [frère aîné de Jean-Pierre, les deux hommes travaillaient ensemble dans l'exploitation, NDLR] qui l'a trouvé vers 18 h 30. Il avait laissé une note : 'Aujourd'hui, le désespoir est supérieur à l'espoir... les vaches m'ont tué'."

Jean-Pierre Le Guelvout est une victime des difficultés économiques liées à la crise du lait. "Ils [Jean-Pierre et son frère, NDLR] sont passés de 15 à 65 vaches productives, et de 20 000 à 500 000 litres de lait par an... Mais en 2015, la suppression des quotas laitiers a fait chuter les cours : le lait, c'était 80 % de leurs revenus. Quand le prix est tombé à 25 centimes du litre, il ne couvrait même plus les coûts de production", explique-t-elle.

La dépression a donc pointé le bout de son nez. Deux jours avant de se donner la mort, Jean-Pierre est allé voir le médecin. Cela faisait un mois qu'il ne dormait plus. Il était sujet à des crises d'angoisse, prenait des anxiolytiques et des somnifères.

Comme le précise aussi sa soeur, en vingt-cinq ans, il avait dû prendre trois semaines de vacances. "Et c'était pour participer à L'amour est dans le pré !", ajoute-t-elle. Emission avec laquelle il n'a pas trouvé l'amour. Pour en finir avec la solitude, le quadragénaire a même contacté une agence de rencontres qui mettait en relation des filles russes avec des agriculteurs.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image