Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

JO de Pékin 2022 : le calvaire d'une athlète belge, en larmes après son arrivée en Chine

JO de Pékin 2022 : le calvaire d'une athlète belge, en larmes après son arrivée en Chine
Par David Contreras Rédacteur
Addict aux séries sur les vampires et les zombies, il connaît tout sur vos stars préférées, avec une petite préférence pour ce qui se passe outre-Atlantique. S’il a le sang chaud des Espagnols, il garde tout de même son humour bien français et ne recule jamais devant un jeu de mot bien senti.
4 photos
Les Jeux olympiques de Pékin n'ont pas encore commencé, mais pour ​​Kim Meylemans, l'aventure est déjà très compliquée. Dans une vidéo sur Instagram, l'athlète belge a raconté son calvaire depuis qu'elle est arrivée sur place.

Alors que la cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques de Pékin 2022 se tiendra aujourd'hui en début d'après-midi en France (20h en Chine), tout est déjà en place pour que les sportifs comme le grand public passent la meilleure quinzaine possible. Si du côté des Français des chances de médailles sont attendues en ski et en snowboard notamment, nos amis belges peuvent compter sur le skeleton et l'une de leur championne s'appelle Kim Meylemans, une jeune athlète de 25 ans.

Malheureusement pour Kim, ses premiers pas en Chine ne se sont pas déroulés comme prévus. Très strictes sur le plan sanitaire, les autorités chinoises obligent toutes les délégations à des tests anti-Covid réguliers. À son arrivée, la jeune femme a été testée positive au Covid-19 et donc placée rapidement à l'isolement. Pour pouvoir regagner le village olympique, il lui fallait trois tests négatifs consécutifs ce qui a été le cas, comme elle le raconte sur son compte Instagram. "Hier, le résultat du test est enfin arrivé après 20 heures d'attente et il est à nouveau négatif. Je suis encore en quarantaine, mais je vois la lumière au bout du tunnel", espère-t-elle alors.

Nous n'avons pas pris la direction du village. L'ambulance m'a emmenée dans un autre bâtiment

Sauf que les choses ne vont pas se passer comme ​​Kim Meylemans l'espère... Alors qu'elle pense être reconduite auprès de sa délégation en ambulance, la direction prise n'est pas celle convenue. "Certains d'entre vous ont vu l'annonce de ma sortie d'isolation. Nous pensions que cela voulait dire que j'étais autorisée à retourner au village olympique et que je serai traitée comme un cas contact. Mais nous n'avons pas pris la direction du village. L'ambulance m'a emmenée dans un autre bâtiment où je suis maintenant", explique-t-elle

Une véritable douche froide pour la jeune athlète, en pleurs et les yeux rougis par l'émotion devant le calvaire qui l'attend. "Je suis supposée rester ici pendant sept nouveaux jours avec deux tests PCR quotidiens", précise-t-elle, dépitée.

Le CIO prend les choses en main

Finalement, le Comité international olympique (CIO) a expliqué qu'il n'y avait pas assez de chambres pour que la Belge puisse retourner au village olympique et qu'il ne s'agissait pas d'une nouvelle période de 7 jours d'isolement pour celle qui est désormais considérée comme cas contact. "Quand le CIO a appris sa situation, il a immédiatement pris contact avec le comité belge. Une chambre individuelle va être mise à sa disposition dès demain", indique le comité dans son communiqué.

Une situation terrible pour Kim Meylemans, à quelques jours du début des épreuves. La jeune athlète va désormais devoir se reconcentrer pour espérer briller et ramener une belle médaille à son pays.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image