Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kim Kardashian raconte son agression : "J'étais en peignoir, nue en dessous"

Exclusif - Kim Kardashian à Los Angeles le 5 janvier 2017
30 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Kim Kardashian à Los Angeles le 5 janvier 2017
Les déclarations officielles de la star après son braquage ont été dévoilées.

C'est un document inédit que le Journal du dimanche s'est procuré et qui paraît aujourd'hui dans son édition du 15 janvier. Alors que dix personnes ont officiellement été mises en examen cette semaine dans l'affaire du braquage de Kim Kardashian, le quotidien révèle la déposition de la star de 36 ans, plus de trois mois après sa terrible agression à main armée.

L'épouse de Kanye West était à Paris au moment de la Fashion Week lorsqu'elle a été braquée dans la nuit du 2 au 3 octobre 2016 dans les appartements qu'elle occupait à l'hôtel de Pourtalès, rue Tronchet, dans le 8e arrondissement de la capitale. Réveillée en plein milieu de la nuit, la vedette de télé-réalité américaine se trouvait seule sur place, son garde du corps ayant accompagné ses soeurs en soirée. Au total, ce sont près de 10 millions de dollars de bijoux qui lui ont été dérobés, tandis qu'elle avait été retenue captive dans la salle de bain.

Six pages ont ainsi été rédigées à la main par l'enquêtrice en charge de la déposition de Kim K. Le document stipule qu'il était 4h30 du matin le 3 octobre lorsqu'elle a livré les détails de sa terrifiante nuit, décrivant tout ce qu'elle pouvait se souvenir au sujet de ses agresseurs. "J'ai entendu du bruit à la porte, comme des pas, et j'ai crié pour demander qui était là, personne n'a répondu. J'ai vu par la porte coulissante deux personnes arriver, plus le monsieur de l'accueil qui était attaché. Les deux hommes étaient cagoulés, l'un avait un masque de ski et il avait une casquette et une veste avec 'Police' écrit dessus. Le deuxième individu avait les mêmes vêtements 'Police' mais ne portait pas de lunettes. L'individu avec les lunettes de ski m'a arraché mon BlackBerry. (...) Il m'a parlé en français. C'était un individu de type européen", a-t-elle expliqué.

Je lui réponds que je ne sais pas où est la bague, il sort une arme et je lui montre où elle est

Restée quelques instants seule avec celui qui portait "des lunettes de ski", Kim Kardashian a ensuite confié que son assaillant lui a demandé "avec un fort accent français" sa "ring". La star a tenté de gagner du temps. "Elle se trouvait sur la table de chevet. Elle vaut 4 millions de dollars. Je lui réponds que je ne sais pas, il sort une arme et je lui montre la bague. Il a dirigé l'arme vers moi. Il prend la bague, il a des gants. Il m'a demandé où étaient les bijoux et l'argent", a-t-elle poursuivi. C'est à ce moment-là que les braqueurs ont décidé de l'attacher pour l'empêcher de s'évader. Endormie encore quelques minutes auparavant, Kim Kardashian était très peu vêtue. "Ils m'ont attrapée et emmenée dans le hall d'entrée. J'étais en peignoir, nue en dessous. Nous sommes allés ensuite de nouveau dans la chambre et ils m'ont poussée sur le lit. Et, à ce moment-là, il m'ont attachée avec des câbles en plastique et du Scotch sur les mains, puis ils m'ont scotché la bouche et les jambes. Ils m'ont portée dans ma salle de bain, plus précisément dans ma baignoire", lit-on.

La maman de North (3 ans et demi) et Saint (1 an) a ensuite listé tous les bijoux qui étaient conservés dans sa boîte. "Il y a avait deux bracelets en diamant de marque Cartier, un collier de marque Jacob en or serti de diamants, des boucles d'oreille en diamant Lorraine Schwartz, et l'autre était de marque Yanina. Il y avait trois colliers en or de marque Jacob, des petits bracelets, des bijoux, des bagues. Un collier Lorraine Schwartz en diamant, un autre collier avec six petits diamants dessus. Un dernier collier avec le nom de mon fils en diamant. J'avais aussi une croix en diamant de la marque Jacob. Une montre Rolex en or jaune. Je pense qu'ils m'ont volé pour 5 millions de dollars. Ensuite, ils sont partis en courant. (...) J'ai réussi à enlever le Scotch de mes mains et de ma bouche. (...) J'ai senti qu'ils étaient un peu inexpérimentés dans la façon dont ils m'ont attachée."

A la question de savoir si elle serait éventuellement capable de reconnaître ses agresseurs, Kim Kardashian a répondu "peut-être le plus petit, avec les lunettes de ski, mais pas sûr", avant de conclure sa déposition en expliquant qu'elle souhaitait quitter le territoire français le plus vite possible. "Je souhaite partir et retrouver mes enfants aux Etats-Unis. Un avion privé m'attend au Bourget." La suite est connue...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Violet Madison avec son petit frère Isaiah le 28 mars 2020, Instagram.
M Pokora avec son fils Isaiah le 9 juin 2020.
M. Pokora a republié une vidéo de Christina Milian souhaitant une joyeuse demie année à leur fils Isaiah le 20 juillet 2020. La famille a profité d'une virée en mer dans la baie de Saint-Tropez.
Christina Milian en lingerie sur Instagram, le 14 avril 2020.
Christina Milian fait du sport dans sa maison de Los Angeles le 22 mars 2020, avec son fils Isaiah dans un porte-bébé.
Chrissy Teigen dévoile une photo de son baby bump, annonçant la naissance de son 3e enfant, le 13 août 2020 sur Instagram.
Isaiah regarde la télévision avec sa maman, Christina Milian, le 22 juin 2020.
Christina Milian en lingerie bleue le 1er avril 2020, pour annoncer qu'elle est la nouvelle ambassadrice de la marque Savage X Fenty de Rihanna.
Soirée tacos chez M. Pokora et Christina Milian le 9 juin 2020.
Le cadeau de Stella pour Ahlamalik Williams le 24 avril 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel