Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Koh-Lanta Cambodge – L'abandon de Brahma : La production le tacle, il s'explique

Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
8 photos
Lancer le diaporama
L'aventurier a fait savoir que son départ n'était pas un caprice.

Vendredi 14 avril, dans le nouvel épisode de Koh-Lanta Cambodge, Brahma a choqué ses coéquipiers, de nombreux téléspectateurs mais aussi la production en abandonnant le jeu. A nos confrères de Télé-Loisirs, Corinne Vaillant, co-réalisatrice et chef de projet pour l'émission a confié son agacement : "D'un seul coup, il s'est réveillé et ce n'était plus possible pour lui. Un peu comme un enfant qui dit 'non', d'un coup, cela s'est fait de façon irraisonnée."

Ajoutant qu'un abandon agace toujours les équipes car il sous-entend qu'il y a eu une erreur de casting, la co-réalisatrice a poursuivi toujours de façon franche : "Avec Brahma, on avait décelé son âme de joueur... Mais c'est un joueur enfantin. Quand il ne veut plus, c'est un caprice, il arrête. Pour nous c'est un échec, on est déçus."

De son côté, Brahma a tenu à expliquer les raisons de son départ. "J'étais dans la souffrance et le mal-être. Je ne voyais aucune solution. Je subissais chacun de mes faits et gestes. C'est comme une voiture qui n'a plus d'essence, elle roule quelque temps sur sa réserve et une fois la réserve épuisée, c'est terminé. J'ai vécu sur ma réserve à partir du 13ème jour d'aventure, et jusqu'au 16ème. Ensuite, je n'avais plus d'énergie", a-t-il déclaré à Gala.

Ne regrettant pas son choix, l'aventurier a ensuite fait savoir, cette fois à Télé-Loisirs, qu'il ne sentait pas coupable d'être parti : "J'ai bien conscience qu'il y a 25 000 candidatures. Je n'ai pas le sensation d'avoir pris ou volé la place de quelqu'un. C'est une aventure qui m'a tellement appris !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image