Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta, le choc des héros : Plus fort, plus explosif, plus intense et plus drôle... Les sportifs en ont bavé ! Découvrez TOUT !

Tout, tout, tout vous saurez tout sur... Koh Lanta !

Oh ! Surprise ! Que vois-je ? Une invitation pour assister à la projection du premier épisode de Koh Lanta - Le choc des héros. Ça c'est cool. Voilà donc que, professionnelle, je m'y rends, avec une certaine excitation : excitée à l'idée de savoir comment la production va bien pouvoir rendre l'émission encore plus exaltante que l'année dernière et curieuse d'anticiper mes futurs articles Friday Real TV Night Fever (souvenez-vous... c'était le bon temps). En arrivant devant chez TF1, je me questionne, je me questionne... d'autant que ce Koh Lanta spécial (avec des sportifs connus) commence bientôt : le vendredi 26 mars, en prime time sur TF1. De quoi relancer les audiences de la Ferme, désormais diffusée en deuxième partie de soirée.

Denis Brogniart : aussi impressionnant en vrai qu'à la télé !

J'entre dans la tour de la Une, apeurée devant tous ces journalistes, ces attachés de presse et ces autres gens difficilement identifiables, qui se connaissent, s'embrassent et se tutoient de façon aussi évidente qu'un Dexter qui jonglerait avec des lames de 35 centimètres : un mode de vie propre à la télévision. Tout ce petit monde, auquel j'appartiens, squatte comme moi cette salle de cinéma afin d'assister à la projection de premier épisode de ce tout nouveau, tout chaud Koh Lanta.
Alors que nous sommes tous assis, devant ce grand écran, voilà qu'entre le messie... incarné par Denis Brogniart. Accompagné de la célèbre Angela Lorente (déesse de la télé-réalité chez TF1) et deux membres de la production, Denis est là : en chair, en os et en frisettes capillaires. Le célèbre, l'unique distributeur de totems est là, comme à la télévision : impressionnant. Hey, hey : je ne suis pas peu fière d'avoir opté pour un mini-totem en collier, aujourd'hui ! Angela nous présente le jeu, ne tarit pas d'éloges sur l'équipe technique et sur Denis. Angela explique même que ce concept de confrontation entre des VIP sportifs et d'anciens candidats est une idée de Denis, lui-même sportif. La directrice insiste longuement sur l'implication de l'animateur, qui n'est pas qu'un "présentateur" ou un juge dans les épreuves. Manifestement, l'animateur de Domino Day ne fait pas un travail superficiel sur l'émission : Waouh ! Il a tout pour devenir mon mentor.

Un VIP sportif : "on en chie quand même"

La directrice de la télé-réalité explique que les "Koh-Lantiens" (petit nom donné aux candidats de Koh Lanta) comme les sportifs ont manifestement assuré le show pendant ces 21 jours de tournage en Nouvelle-Calédonie, où l'équipe ne s'était pas rendue depuis cinq ans. C'est donc un joli programme qui nous attend, nous promet-elle. Difficile de ne pas croire celle qui contribué aux shows de l'Ile de la Tentation à Secret Story : le spectacle dans la real TV, elle maîtrise.
Après cette brève présentation, nous assistons au premier épisode, dont ne vous révèlerons rien, si ce n'est quelques phases représentatives de la difficulté du niveau : "on nous a atomisés", "ici, c'est marche ou crève", "on en chie quand même". Oui... c'est dur, Koh Lanta. Même pour les sportifs retraités ou encore en activité : Betty Lise (athlète et championne de France de triple saut pendant 10 ans), Djamel Bourras (judoka qui a été champion olympique, champion d'europe et deux fois vice-champion du monde), Frank Leboeuf (ancien footballeur champion du monde 1998 et champion d'europe... et désormais comédien ), Frédérique Jossinet (judokate qui a été vice-championne olympique, vice-championne du monde et championne d'Europe - toujours en activité), Gwendal Peizerat (patineur artistique, champion olympique, champion du monde et champion d'europe) qui nous avait fait des confidences , et Myriam Lamare (championne du monde de boxe, en amateurs et professionnels). "Waouh !" vous pouvez le dire : ils ne sont pas aussi connus qu'un Zidane, un Tsonga ou un Noah mais ces six sportifs ont un palmarès impressionnant chacun dans leur discipline et ne sont pas des fillettes. Malgré leur pédigrée, ils restent encore naïfs sur le milieu hostile qui les attend, contrairement aux anciens candidats. Parmi ces anciens Kohlantiens, nous avons Christina (gagnante de la dernière édition), Freddy (le Géo Trouvetout de la dernière édition), le beau Grégoire (finaliste de la saison 7 avec Jade), Linda (saison 4, désormais maman), Coumba (saison 5) et Christophe (saison 8).

Le 26 mars, vous verrez que ce duel "sportifs entraînés" versus "anciens candidats" vous réserve de nombreuses surprises et parmi elles : des candidats en plus ! En effet, comme nous vous l'avions annoncé et comme nous le maintenons, Mohamed (saison 5) et le champion de rollers Taïg Khris seront bien dans l'émission malgré le silence radio de Denis et de la production lorsqu'on aborde la question. Sachant que TF1 n'a officiellement annoncé que six VIP (et donc 12 candidats au total), les questions se posent : quand arriveront-les deux autres ? Dans quelles circonstances ? Ça, c'est toujours une surprise... d'après l'attachée de presse et Denis, qui n'ont ni infirmé ni confirmé ("J'en ai marre des rumeurs de chiottes", nous lâche-t-il). Nous, nous confirmons.

Petits potins entre amis journalistes...

La projection de ce très bon premier épisode étant terminée (non, vous ne saurez rien de RIEN !), il est temps de s'entretenir avec Denis, le mentor. Penaude, je m'efforce de rester discrète parmi cet amas de journalistes qui s'aglutinent autour d'un Denis très détendu et très à l'aise dans l'exercice de l'interview en conférence. Malgré une dizaine de personnes en quête de réponses croustillantes (de scoops ?), le journaliste reste posé et répond à tout le monde. Dans une ambiance bon enfant, il revient sur la dernière saison de Koh Lanta et sur le cas de Patrick le stratège : il le défend encore une fois en expliquant que des aventuriers comme lui ont toujours existé dans l'histoire de Koh Lanta... mais que les autres le faisaient en cachette. Patrick s'assumait, lui. Heu, oui. Certes...

Dans un esprit très politiquement correct, il explique que Koh Lanta véhicule des valeurs positives comme le dépassement de soi, la performance et le fair-play. Intéressant... Et pour relancer l'intérêt de cette discussion générale, quelques journalistes reviennent sur le livre, apparemment merveilleux (Mes secrets de Koh Lanta sort le 24 mars 2010 : j'attends de le recevoir en cadeau, hein Denis ?), qu'il a écrit. Heu, oui. Certes... (bis)

Il dévoile enfin quelques informations passionnantes comme le fait que le rugbyman Christophe Dominici ait été approché, et qu'il aurait bien aimé voir dans l'aventure Stéphane Diagana (malheureusement en contrat avec France 2) ou encore son ami Jackson Richardson, qui s'est finalement désisté. Il explique que le casting, étape cruciale, s'est fait par la spontanéité et par l'affect et que, par exemple, le cas de Djamel Bourras s'est réglé rapidement. Il précise également qu'il n'y a eu aucun traitement de faveur pour les VIP. Il révèle que l'athlète Betty Lise a déjà candidaté pour Koh Lanta... mais dans sa version "normale" : c'est dire sa motivation. Il confie également qu'il a souvent Coumba (participante de cette année) au téléphone et qu'il est proche de nombreux anciens candidats. Impartial pendant le jeu, Denis entretient néanmoins de très bons rapports cordiaux voire amicaux avec les aventuriers post-jeu.

Denis B. : "J'ai l'air frustré ?"

Et surtout, esprit corporate oblige, Denis n'hésite pas à renouveller son affection réelle pour cette émission qu'il présente depuis si longtemps, d'autant que ses deux expériences annuelles lui permettent de visiter des lieux somptueux, le plus souvent avec sa famille qu'il a la possibilité d'emmener avec lui. Que l'on se rassure : Denis ne les héberge certainement pas dans un bivouac construit de ses mains... mais dans un hôtel (sûrement le genre d'hôtel dans lequel la production vivait pendant le tournage, situé à 25 mn en bateau des îles des deux équipes). Toujours "corporate", il n'évoque aucune lassitude dans son métier, ni aucune frustration d'être constamment associé aux émissions sportives (Koh Lanta ou Qui peut battre Philippe Lucas ? plus récemment). "Regardez-moi : j'ai l'air frustré ?" me demande-t-il avec une assurance désarmante. Heu... non monsieur.
De plus, il confirme l'information selon laquelle il est actuellement à la moitié du tournage d'une émission plus "humanitaire" et moins "sportive" et glisse que, cette fois, les journalistes étaient bien informés. Oui, à ce sujet... Nous sommes très au courant puisqu'il s'agit d'une émission qu'il présentera avec Véronique Mounier et Christophe Moulin et dont le but est d'aider une famille en détresse après avoir subi une arnaque immobilière ou autre ("rien à voir avec Les maçons du coeur" déclare-il...). Voyons... nous le savons déjà tout cela : nous sommes très au courant, chez Purepeople.

Denis se lâche : "Faut avoir des couilles pour faire Koh Lanta"

Enfin, entre deux dégustations d'excellents petits fours (TF1 sait commander de bons petits fours), j'entends que Denis, mon nouveau maître Jedi, est très envieux de l'expérience vécue par les candidats et surtout... qu'il "faut des couilles" pour participer à ce jeu. Oh ?! Un écart de langage que l'on tolère volontiers venant de cet impressionnant et grand môssieur que tout le monde semble vénérer : certains journalistes sont même assis à ses pieds (bon, certes... c'est parce qu'il n'y avait plus de sièges libres...) : les padawan que nous sommes ont trouvé leur maître. Il termine notre longue séance d'interview en évoquant évidemment la pression des audiences (qui sont, heureusement, toujours bonnes pour lui) et... en me demandant pour qui je travaille.

Et là, Pure-Internautes, sachez que vous avez un point commun avec Denis puisqu'il connaît le site Purepeople.com : il se souvient très bien de cet article-là. Je n'ai pas dit qu'il avait aimé, mais j'ai dis qu'il s'en souvenait. Bon, vu qu'il ne m'a pas obligé à manger un oeil géant de poisson (comme les appétissantes épreuves de Koh Lanta le font régulièrement subir aux candidats), je présume qu'il ne nous en veut pas : Ouf !

Un animateur abordable, une émission aussi divertissante qu'amusante (si, si !) et un moyen pour la Ferme de sortir la tête de l'eau : vivement que Koh Lanta Le choc des héros arrive sur nos écrans ! Sortez vos agendas : ça commence le 26 mars en prime time sur TF1.

PS : Denis, j'attends toujours que tu m'envoies ton livre...

AJC

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Emilie de "L'amour est dans le pré" raconte son accouchement dans "La maison des maternelles" - 22 février 2019, France 5
M. Pokora sur Instagram.
Jérôme Commandeur se moque de Sophie Davant et de "Affaire conclue" dans "C à vous" sur France 2, le 19 juin 2019.
Gaetan de "Mariés au premier regard 3" en interview pour "Purepeople" - février 2019
Samuel et Guillaume se livrent sur leur aventure à quelques heures de la grande finale de "Top Chef 10", diffusée mercredi 8 mai 2019 sur M6.
Compilation des passages d'Anémone dans On n'est pas couché sur France 2 - 4 mai 2019
Laeticia Hallyday publie une vidéo de sa maman Françoise Thibault qui se fait tatouer pour la première fois. Instagram, le 4 mars 2019.
Nagui dans N'oubliez pas les paroles. Visite surprise de sa compagne.
Un ami de Christian Quesada témoigne dans "66 Minutes", dimanche 6 avril 2019, sur %6
Clémence Castel ("Koh-Lanta") en interview pour "Purepeople". Mars 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel