Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta : 'Les conditions de tournage ont tué Gérald Babin, pas sa pathologie'

Il n'aura pas fallu longtemps pour que la famille de Gérald Babin réponde, par le biais de son avocat, Me Assous, aux propos de l'animateur Denis Brogniart, qui a décidé de sortir de son silence, mardi 16 avril 2013.

En début de semaine, des bribes des PV d'auditions de la famille Babin, qui pleure la mort de Gérald, décédé lors du tournage de Koh Lanta, sont sortis dans la presse, dans le cadre de l'enquête ouverte pour homicide involontaire. Des témoignages qui accablent l'animateur et la production.

Denis Brogniart, qui ne s'était exprimé qu'au travers d'une lettre ouverte, est maintenant décidé à prendre la parole. Sauf que voilà, les propos de celui qui ne serait pas contre l'idée de reprendre l'aventure Koh Lanta sont extrêmement troublants. Qui croire lorsqu'il raconte que c'est Eric, le cousin de Gérald, qui avait fait des ti-punchs un soir pour "évacuer les choses", ou lorsqu'il dit que c'est Alexandra, la soeur de Gérald, qui lui aurait demandé de faire en sorte qu'Emmanuel Moire soit présent aux obsèques de son frère.

Me Assous, avocat de la famille, a crié sa colère au micro de RTL, en ce mercredi 17 avril. Il réfute les propos de Denis Brogniart selon lesquels la pathologie cardiaque dont souffrait Gérald est à l'origine de sa mort. "Un jour ou l'autre, la pathologie de Gérald lui aurait été fatale. Tout ce qui a été mis en place au Cambodge pour soutenir la famille l'a été sans aucune arrière-pensée. J'ai beaucoup de défauts, mais je peux me regarder dans une glace sans aucun problème. Je n'en veux pas à la famille de Gérald, j'aimerais tellement pouvoir leur reparler. Ni Gérald ni Thierry [Costa, le médecin de l'aventure qui s'est suicidé au Cambodge le 1er avril, NDLR] ne méritent ça", avait ainsi déclaré Denis.

Me Assous n'y croit pas. Ce sont, selon lui, les conditions de tournage qui lui ont coûté la vie : "Contrairement à ce que dit monsieur Brogniart, de manière extrêmement maladroite, ce n'est pas la pathologie dont était atteint Gérald Babin qui est la cause de sa mort, c'est les conditions de tournage."

Me Assous met en garde la production. Justice doit, selon lui, être rendue, et c'est à Adventure Line Productions de prendre ses responsabilités : "Puisque ce dernier souhaite l'ouverture d'une information judiciaire – il va y en avoir une puisque toutes les parties sont d'accord –, une information judiciaire avec un très grand nombre de mises en examen, cela permettra à la justice de faire la lumière sur les circonstances exactes du décès de Gérald mais surtout d'avoir la preuve des nombreuses infractions commises par les sociétés de production. Vous ne pouvez pas contourner la loi indéfiniment. Ils l'ont fait. Là, ce n'est pas une infraction mais de nombreuses infractions, et c'est eux et uniquement eux, les responsables.

Le dialogue est définitivement rompu entre les deux parties, qui se renvoient mutuellement la balle, au fur à et à mesure que l'enquête avance.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image