Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

L'amour est dans le pré : Déshabillée en public, cheveux coupés de force, une prétendante a vécu l'enfer

L'amour est dans le pré : Déshabillée en public, cheveux coupés de force, une prétendante a vécu l'enfer
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
11 photos
Elle a vécu un calvaire et le raconte aujourd'hui avec du recul. Cette prétendante de "L'amour est dans le pré" a touché en plein coeur Karine Le Marchand en évoquant les humiliations subies à l'école. Un témoignage fort.

"La beauté ça ne se mange pas en salade déjà. Et je n'ai pas forcément envie qu'on me juge sur l'aspect jolie. Je n'ai pas toujours été la fille un peu superficielle. D'ailleurs je ne le suis toujours pas, c'est toujours un aspect que je donne. Avant j'avais 30 kilos de plus, donc forcément l'amour-propre ce n'était pas la même chose. Et si je n'ai pas trouvé, c'est que je ne devais pas trouver. Je fais confiance au destin", avait révélé Noemie, compagne de Guillaume dans L'amour est dans le pré.

Un changement physique qui lui a permis de gagner en confiance ce qui n'a pas été évident pour la jeune femme puisqu'elle a subi des violences et humiliations à l'école. Dans la première partie du bilan de L'amour est dans le pré, déjà visible sur Salto et diffusé lundi 7 novembre sur M6, la belle Ch'ti s'est confiée sur le harcèlement scolaire qu'elle a subi. "On m'a déshabillée dans la cour de récré, on m'a coupé les cheveux", a-t-elle lancé face à l'animatrice hallucinée. Et de poursuivre : "Ça a été à un tel point que je ne voulais plus aller à l'école. Ma mère s'est donnée du mal pour changer d'école, pour que ça se passe mieux.".

Si Noemie "commence à s'accepter petit à petit", elle est surtout heureuse de voir que sa relation fonctionne avec son agriculteur. Néanmoins, lors du bilan, elle a fait le choix de le mettre en garde et ses propos lui ont valu les applaudissements de Karine Le Marchand. "J'accepte le fait que ça lui prenne plus de temps pour exprimer les choses et pour pouvoir comprendre ses sentiments mais après il faut qu'il verbalise, je ne pourrais pas toujours être dans le don sans recevoir. S'il prend toute mon énergie et que moi je me retrouve à toujours attendre quelque chose, ce n'est pas sain", a-t-elle déclaré.

Guillaume qui a du mal à exprimer ses sentiments est donc prévenu. Et gare à lui, si encore une fois, il oublie par exemple la date d'anniversaire de sa compagne. Cette grosse bourde avait mis à mal son couple mais elle lui avait pardonné. Pas sûre qu'elle soit aussi indulgente une autre fois...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image