Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L'amour est dans le pré : Pascal est charmé par une hardeuse, Nicolas a beaucoup de succès et Freddy est déjà attendri !

5 photos
Lancer le diaporama

Hier soir, M6 a lancé sa cinquième saison de L'amour est dans le pré, présentée par Karine Le Marchand. Entre amour et humour, nos fermiers se sont donnés à 100% pour nous plaire : challenge réussi.

Que s'est-il passé ?

Nicolas, Pascal, Agnès, Philippe, Guy, Jean-Pierre, Vincent, Alain, Yoann, Sylvie et Freddy : ces onze fermiers espèrent trouver l'amour grâce à l'émission. Onze et non douze (le fermier porté disparu, Paul, n'a toujours pas donné signe de vie...) qui se sont présentés il y a quelques mois et ont reçu des tonnes de courriers de prétendant et prétendantes charmés par leurs talents pour tâter les pis de vaches. Enfin, par des "tonnes", il faut comprendre moins de dix lettres pour certains fermiers au physique original (et à la personnalité identique) comme Pascal le moustachu bourru. Agnès, elle, a eu du succès : une centaine de lettres pour cette candidate qui était prétendante l'année dernière.
Les candidats les moins chanceux ont savouré leurs lettres notamment Freddy, qui a été touché par une missive au point de "voler" la photo de la jeune femme (pour la montrer à ses parents). C'est mignon : un geste tendre... ou un geste de serial killer qui collectionne des trophées (on va plutôt opter pour la première option). Pascal, collectionneur de timbres, a eu la chance de recevoir une enveloppe... remplie de timbres à vendre !

Les cinq premiers fermiers ont eu l'occasion de passer des speed-dating avec leur potentielle moitié : Agnès, Pascal, Philippe, Guy et Nicolas (les six autres passeront la semaine prochaine). Et ces rencontres étaient plus ou moins réussies : si Nicolas a eu beaucoup de succès, Pascal a eu du mal à combler les blancs (mais a réussi à séduire ses interlocutrices en insistant sur le fait qu'il cherchait une "bonne" capable de préparer de quoi manger) et Agnès a mené ses rendez-vous comme des entretiens d'embauche. Romantique !

Après la phase de speed-dating, les agriculteurs ont du choisir des personnes pour passer quelques jours dans leur ferme : un moment terrible pour Pascal. Déjà qu'il n'avait pas beaucoup de lettres, mais en plus sa candidate préférée Virginie a décommandé : il a désormais le choix entre une candidate, Lucie... et c'est tout.

La suite, la semaine prochaine...

Leçons (ratées) de drague !

- Pascal qui fait comprendre à une femme qu'il cherche un cordon bleu : "Tu sais faire la cuisine ? J'ai un four tout neuf"

- Pour séduire notre mascotte Pascal, il faut aimer le hard-rock... être une hardeuse dixit Karine Le Marchand. Heu... être une hardeuse, ce n'est pas exactement comme aimer le hard-rock. Mais si Pascal aime les femmes expérimentées, pourquoi pas ?

- Guy a enfin le choix entre deux demoiselles : en tête à tête avec Estelle, il oublie l'autre femme, Claire, à l'aéroport ! Toutes les femmes adorent être oubliées !

L'amour et l'humour sont dans le pré

Karine Le Marchand s'est très bien débrouillée dans le rôle de l'envoyée (rurale) de Cupidon. Patiente et douce, la présentatrice (qui succède à Alessandra Sublet) a réussi à imposer son style sans passage en force.
Les candidats sont, quant à eux, particulièrement bien choisis : une dose de beaux spécimens (Nicolas, Agnès, Alain), une pincée de physiques "intéressants", "atypiques" ou "originaux" (Pascal et Freddy) et des caractères bien particuliers (Pascal le macho fan de hard-rock, Philippe le difficile qui veut fonder une famille, Guy l'adorable nounours, Agnès l'indépendante). Un bon mélange en somme.

Cibles faciles des moqueries, ces agriculteurs nous attendrissent car ils osent se mettre à nu pour trouver l'amour, une quête universelle... et c'est pour cela qu'on aime !

Mais tout de même, la rédaction est unanime pour agiter un énorme carton rouge à l'after : L'amour est dans le pré, que sont-ils devenus ? A peine quelques mots sur le couple Norbert et Guylaine, alors qu'ils attendent quand même un bébé !

L'audience est dans le pré

Le lancement de cette saison 5 a été un joli succès pour M6 puisque la chaîne a réuni 4,6 millions de romantiques (pour 18,9 % de part d'audience). L'émission a ainsi devancé Haute Définition de TF1 (présenté par Emmanuel Chain) et a talonné de très près la série The Closer (4,76 millions de téléspectateurs pour 18,8 % de PDA). Retour gagnant pour M6 !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image