Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La princesse Latifa "prise en charge" à Dubaï ? Des nouvelles peu convaincantes...

9 photos
Voir 9 photos
L'ONU a réagit aux vidéos de la princesse Latifa dévoilées récemment - dans lesquelles elle explique être séquestrée par son père, l'émir de Dubaï - et demande désormais une preuve de vie de la jeune femme de 35 ans. Elle avait déjà tenté de fuir en 2018.

Le 16 février dernier, BBC et Sky News diffusaient des vidéos de la princesse Latifa en vie, expliquant être séquestrée par son père, Mohammed ben Rached al-Maktoum, et craindre pour sa vie. Grâce au soutien de ses proches, elle était parvenue à se procurer un téléphone portable et à faire parvenir ces vidéos datées d'il y a déjà plusieurs mois. "Je suis dans une villa, je suis otage, cette villa a été transformée en prison, il y a des barreaux aux fenêtres", dénonçait la jeune femme de 35 ans, qui vit entourée de policiers armés.

Alertée par la situation, l'ONU a annoncé le vendredi 19 février 2021 demander aux Émirats arabes-unis des preuves de vie de la princesse Latifa, fille du souverain de Dubaï. De son côté, l'ambassade des Emirats à Londres a affirmé que la jeune femme avait été "prise en charge" et que son était s'améliorait : "nous espérons qu'elle reprendra une vie publique en temps voulu".

Ainsi, une porte-parole du Haut-Commissariat de l'ONU aux droits de l'homme, Liz Throssell, a demandé "plus d'informations et de précisions sur la situation actuelle", tout en exigeant une preuve de vie et en insistant sur les "graves inquiétudes" concernant la princesse Latifa, qui ne donne plus de nouvelles depuis l'été 2020. Un souhait partagé par le gouvernement britannique. Cette affaire "nous préoccupe", avait déclaré le Premier ministre Boris Johnson, "mais la Commission des Nations Unies sur les droits de l'homme se penche là-dessus et ce que nous allons faire, c'est attendre de voir comment ils avancent".

L'affaire de la princesse Latifa est d'autant plus inquiétante que la jeune femme avait déjà tenté de fuir son pays. Dénonçant être victime de tortures par son père, elle était parvenue à Dubaï en 2018, rejoignant un temps Mascate à Oman. Elle avait été arrêtée en arrivant à Goa, en Inde. Sa grande soeur, la princesse Shamsa, n'est jamais réapparue en public depuis l'échec de sa propre fuite il y a vingt et un ans. Haya de Jordanie, l'une des dix épouses de l'émir de Dubaï a elle, réussi sa fuite, trouvant refuge à Londres.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image