Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La Traque : Le fils de Michel Fourniret outré par la diffusion du téléfilm, le producteur réplique

20 photos
Voir 20 photos
La Traque : Le fils de Michel Fourniret outré par la diffusion du téléfilm, le producteur réplique
Le téléfilm sensation de ce 15 mars, La Traque, basé sur l'histoire de Michel Fourniret, n'en finit pas de susciter la polémique. Sélim, le fils de l'Ogre des Ardennes a vivement critiqué l'oeuvre, estimant qu'elle glorifie ses parents. Le producteur, Franck Calderon, lui répond et réfute catégoriquement ces accusations.

"Ce film n'est pas à leur gloire", se défend Franck Calderon, le producteur de La Traque, dont le premier volet est diffusé ce lundi 15 mars sur TF1. Pour lui, l'intrigue se concentre sur le travail des enquêteurs, joués par François-Xavier Demaison et Mélanie Bernier Il répond ainsi aux accusations de Selim Fourniret, fils de Michel Fourniret et Monique Olivier, qui accuse la production de chercher à glorifier ses parents.

Le terrible couple Fourniret-Olivier, qui a sévi entre la France et la Belgique de 1987 à 2003, est interprété par Philippe Torreton, méconnaissable et Isabelle Gélinas. Franck Calderon assure que l'intention d'Yves Rénier, réalisateur du téléfilm, est de mettre en lumière le travail des policiers face à Michel Fourniret, pour éviter qu'il échappe à la justice française. "On ne raconte pas l'histoire de Michel Fourniret, on ne raconte pas l'histoire de Monique Olivier. On ne voit pas comment ils vivent, on ne voit pas les crimes", a martelé le producteur au micro de France Info.

Le producteur répond aux nombreuses indignations qui se sont succédées ces dernières semaines, remettant en cause le bien fondé du téléfilm. Après le père d'Estelle Mouzin, dont Michel Fourniret a avoué le meurtre, qui s'est dit écoeuré par le projet, c'est l'un des cinq enfants de l'Ogre des Ardennes, Sélim Fourniret, qui s'oppose à sa diffusion. Dans une série de messages sur son compte Twitter, celui qui se présente comme "le fruit de deux monstres", estime que La Traque est une campagne de propagande se basant essentiellement sur les dires de Monique Olivier.

Pour se justifier face à ceux qui l'accusent d'opportunisme et d'exploiter le malheur des autres, Franck Calderon fait un parallèle avec d'autres grandes tragédies de l'histoire récente. "On n'a pas attendu que tous les survivants des camps de la mort soient décédés pour faire des films sur la Seconde Guerre mondiale et les camps. On a besoin de revivre ces choses, de regarder notre histoire", prend-il en exemple, indiquant que tant que l'oeuvre est digne est bien faite, elle a une utilité.

La Traque, dont la diffusion se fera en deux volets, démarre ce soir à partir de 21h05 sur TF1.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image