Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Lalla Khadija du Maroc: À 11 ans, la princesse éblouit en couverture de magazine

Lalla Khadija du Maroc: À 11 ans, la princesse éblouit en couverture de magazine
Par Guillaume J.
La princesse Lalla Khadija du Maroc, 11 ans, en couverture du numéro de novembre 2018 du mensuel FDM - Femmes du Maroc.
32 photos
Lancer le diaporama
La princesse Lalla Khadija du Maroc, 11 ans, en couverture du numéro de novembre 2018 du mensuel FDM - Femmes du Maroc.
Les deux enfants du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma ont eu très tôt le pied à l'étrier. Au point qu'à seulement 11 ans, Lalla Khadija se voit déjà offrir la couverture d'un grand magazine féminin, tandis que sa maman a, depuis plus d'un an, totalement disparu de la circulation.

Alors que, de l'autre côté du détroit de Gibraltar, la princesse Leonor des Asturies, 13 ans, vit cette année son baptême du feu en tant qu'héritière du trône, la princesse Lalla Khadija est cet automne en pleine éclosion au Maroc, à seulement 11 ans. Et la voilà en couverture d'un grand magazine féminin, incarnant l'avenir du royaume !

Le 17 septembre 2018, la fille du roi Mohammed VI du Maroc et de la princesse Lalla Salma participait pour la première fois à un engagement officiel, présente lors d'une cérémonie en lien avec la réforme du système éducatif aux côtés de son père et de son grand frère, le très longiligne prince héritier Moulay El Hassan. À 15 ans, ce dernier, qui dépasse maintenant le souverain, a déjà une longue expérience de la vie publique.

Khadija, elle, en a certes déjà eu quelques aperçus, associée dès le plus jeune âge à certains événements : elle a par exemple accompagné sa maman à plusieurs reprises, comme en Tunisie en 2009 pour un sommet des femmes arabes ou en 2010 lors de l'inauguration d'une maison pour enfants de l'association de lutte contre le cancer de Lalla Salma ; plus récemment, en 2017, elle tenait son rang à l'occasion de la réception au palais du président français Emmanuel Macron et son épouse Brigitte. Mais sa présence remarquée et saluée, en particulier sa belle solennité en veste officier, auprès de son père le roi à la rentrée a marqué un jalon fondateur.

Quelques semaines plus tard, c'est en authentique robe de princesse qu'elle franchit un autre cap, lui aussi très remarquable : la princesse Lalla Khadija fait la couverture du nouveau numéro de FDM – Femmes du Maroc, un grand magazine féminin du royaume, photographiée en or et vert, cheveux relevés en chignon retenu par un serre-tête diadème et tatouage au henné à la main droite, sur les pelouses – vraisemblablement – du palais royal, parsemées de fleurs violettes. "Un regard vers l'avenir", titre la publication mensuelle, qui dévoile par ailleurs sur son compte Instagram une autre image, montrant en toute tendresse la jeune fille avec son père le roi Mohammed VI. "En vertu de son statut et de sa position, la jeune princesse est un élément essentiel de la continuité d'une tradition séculaire", souligne Zineb Taimouri, directrice du magazine, dans son éditorial.

La jeune Khadija est-elle en passe d'investir la place laissée vacante par sa mère la princesse Lalla Salma, qui fit jadis (en 2015) la couverture de FDM mais invisible depuis plus d'un an et possiblement divorcée en secret du roi Mohammed VI ? Ses dernières apparitions publiques remontent à plus d'un an, lorsqu'en octobre 2017 elle avait présidé à l'inauguration du musée Yves Saint Laurent à Marrakech avant de s'envoler dans la foulée pour un congrès de l'OMS à Montevideo, en Uruguay. Depuis, elle a brillé par son absence au chevet du monarque dans un hôpital parisien au mois de février, et seule la révélation en mars du divorce du couple royal, information non confirmée par le palais, a rappelé son existence...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image