Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laura Smet va parler : Ce qu'elle dira de Laeticia Hallyday...

9 photos
Lancer le diaporama
L'avocat de Laura Smet poursuit sa tournée des grands médias. Hier soir sur BFMTV, il annonçait une prise de parole prochaine de l'actrice. Elle parlera notamment de sa belle-mère Laeticia Hallyday...

Après la main tendue viennent les explications. Emmanuel Ravanas, l'avocat de Laura Smet, a passé la journée du lundi 16 avril 2018 à défendre sa cliente sur les plateaux de télévision et de radio. Dans la matinée sur RTL, il exprimait le désir de Laura Smet et de David Hallyday de rétablir le dialogue avec Laeticia et même de trouver un accord avant le 15 juin, qui aurait été le 75e anniversaire de Johnny Hallyday. Dans la soirée sur BFMTV, il annonçait que l'actrice de 34 ans prendrait prochainement la parole.

La dernière prise de parole de Laura Smet est la publication de sa lettre ouverte à son père le 12 février dernier à l'AFP. Elle y révélait ce qui se jouait en coulisses, les prémices d'une guerre d'héritage : "J'ai choisi de me battre. J'aurais préféré que tout cela reste en famille, malheureusement, dans notre famille c'est comme ça." Depuis, une décision a été rendue en référé, plutôt favorable à Laeticia Hallyday. Cette dernière venait d'accorder une longue interview au Point, décrivant les derniers mois de Johnny Hallyday, sa mort, ses rapports difficiles avec ses aînés comme la distance qui s'était immiscée entre Laeticia et eux au point que le dialogue soit coupé après l'inhumation à Saint-Barthélemy.

Comment Laura sera associée au devenir de l'oeuvre immense de son père ?

Lundi soir sur BFMTV, Me Emmanuel Ravanas ne manquait pas encore de souffle pour Laura Smet. Précisant que si rapprochement et accord il devait y avoir, cela devait se faire dans le cadre d'un partage pur et simple des biens de Johnny Hallyday. Et de soulever le sujet du droit moral : "La question la plus importante, c'est : comment Laura sera associée au devenir de l'oeuvre immense de son père ? Voilà la question fondamentale qui se pose. C'est ce qu'on appelle le droit moral. Parce que chacun le comprend bien, dans les années, dans les mois qui vont venir, eh bien il va se poser un certain nombre de questions sur des rééditions, des albums, des films, des musées, que sais-je, des comédies musicales... Et là, devront se prendre un certain nombre de décisions et, nous, ce que nous disons, c'est que ces décisions devront être prises par l'ensemble des héritiers, y compris et j'insiste, par Jade et par Joy dès qu'elles auront atteint leur majorité pour qu'elles puissent participer à ces décisions capitales. Quand on est une artiste comme Laura, quand on l'est de tout son coeur, de toute son âme, ce reniement est une infinie souffrance."

De cette souffrance, mais aussi de son père et de ses rapports avec sa belle-mère (qui a tant oeuvré quand elle traversait des moments difficiles), Laura Smet en parlera bientôt : "Laura s'exprimera, dans un temps qui n'est pas encore défini, et elle dira effectivement beaucoup de choses positives sur Laeticia, sur tout ce qu'elle a pu apporter à Johnny Hallyday. Effectivement, assure Me Ravanas. Et nous savons bien que dans ces histoires, il n'y a pas le blanc d'un côté, le noir de l'autre, que les choses sont plus complexes."

Pour l'heure, le pas en avant de Laura Smet et David Hallyday n'est qu'un effet d'annonce. Mais alors, qu'il se concrétise, semble dire l'avocat de Laeticia Hallyday, Me Ardavan Amir-Aslani ! "Laeticia n'est pas une femme qui écarte, c'est une femme qui regroupe et réunit. Je suis certain que si les deux premiers enfants prennent contact afin d'échanger avec elle, d'écouter l'album... elle accepterait. C'est une femme dont la générosité est telle, qu'elle ne refusera jamais de prendre la main qui lui serait tendue", a-t-il assuré.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel