Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Layvin Kurzawa (PSG): Son maître chanteur, et ami, condamné à de la prison ferme

Layvin Kurzawa (PSG): Son maître chanteur, et ami, condamné à de la prison ferme
Par Lise Normandie Rédactrice
Depuis sa Normandie natale, elle aspirait à une vie bien plus palpitante. Lassée du beurre, du cidre et des vaches, s'installer à Paris a changé sa vie... Se sentir plus proche et connectée de toutes ses stars préférées que presque personne, dans sa Normandie, ne connaît… À part Amandine Petit bien sûr, Miss Normandie et Miss France !
Layvin Kurzawa - Match de Ligue des Champions PSG - Shakhtar Donetsk au Parc des Princes à Paris (PSG 2 - Shakhtar Donetsk 0). © Cyril Moreau/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Layvin Kurzawa - Match de Ligue des Champions PSG - Shakhtar Donetsk au Parc des Princes à Paris (PSG 2 - Shakhtar Donetsk 0). © Cyril Moreau/Bestimage
En 2017, plusieurs hommes avaient tenté de soutirer 250 000 euros à Layvin Kurzawa, en le faisant chanter avec une vidéo compromettante. Trois des cinq personnes impliquées dans l'affaire ont été jugées mardi 15 septembre 2020 au tribunal correctionnel de Versailles.

Le nom de Layvin Kurzawa fait partie de l'actualité ces derniers jours, et pas seulement parce qu'il a pris un carton rouge lors du dernier match opposant son équipe du PSG à celle de l'Olympique de Marseille. Le match sous tensions qui s'est joué le dimanche 13 septembre 2020 s'était soldé par une victoire des Phocéens, avec un but de Florian Thauvin, mais également cinq expulsions.

Mardi 15 septembre, c'est par une affaire extrasportive et judiciaire que Layvin Kurzawa était concerné. Plusieurs hommes avaient voulu le faire chanter en 2017, en utilisant une vidéo de lui dans laquelle il tenait des propos très critiques envers Didier Deschamps, le sélectionneur de l'équipe de France, alors qu'il porte le maillot des Bleus. Le 31 juillet de cette même année, le footballeur de 28 ans avait déposé plainte après qu'un certain "Hervé" l'avait contacté pour obtenir 250 000 euros en l'échange de la non-divulgation de la vidéo compromettante.

Trois des cinq personnes impliquées dans cette affaire de chantage ont été jugées par le tribunal correctionnel de Versailles, comme le rapporte Le Parisien. Parmi eux, Aboubakary, qui était un proche de Layvin Kurzawa, qui a été condamné à 16 mois de prison ferme, mais qui est ressorti libre du tribunal. Les deux autres personnes présentes ont quant à elle été relaxées. Deux autres suspects n'ont pas encore comparu, dont Mamaye, l'ancien ami du joueur du PSG qui a capté les images de la fameuse vidéo à l'origine du chantage. Ce dernier avait nié toute implication dans le chantage en prétextant qu'il avait perdu son téléphone portable et que la vidéo avait été récupérée à son insu. Mais les enquêteurs avaient rapidement découvert que l'homme - que Layvin Kurzawa a connu au centre de formation de Monaco - était au centre de cette affaire, tout comme Aboubakary. Ayant contracté le Covid-19, Mamaye ne pouvait pas être présent au tribunal correctionnel de Versailles.

Lorsqu'il avait victime de chantage il y a trois ans, Layvin Kurzawa avait pris ses responsabilités envers Didier Deschamps en lui dévoilant lui-même son contenu, avant qu'elle ne devienne publique. Lors d'une interview accordée à Téléfoot, sur TF1, le défenseur du PSG et de l'équipe de France avait évoqué "une erreur de jeunesse", que Didier Deschamps lui avait aussitôt pardonnée grâce à son honnêteté.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image