Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Le héros du film Hôtel Rwanda accusé par la justice de son pays

Le héros du film Hôtel Rwanda accusé par la justice de son pays
Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
Paul Rusesabagina entouré du réalisateur Terry George et d'Angelina Jolie en 2004 lors de la première du film Hôtel Rwanda
2 photos
Lancer le diaporama
Paul Rusesabagina entouré du réalisateur Terry George et d'Angelina Jolie en 2004 lors de la première du film Hôtel Rwanda

Le film Hôtel Rwanda (sorti en France en 2005) a mis en lumière le rôle de Paul Rusesabagina, un hôtelier responsable du sauvetage de milliers de Tutsis, pendant le génocide dans le pays en 1994, avec dans le premier rôle, le brillant Don Cheadle (nommé aux Oscars). Cependant, des déclaration du parquet général du Rwanda accusent Paul Rusesabagina de financer l'insécurité sur le territoire rwandais avec d'autres compatriotes installés en Belgique et aux Etats-Unis.

"Il y a de nouvelles preuves documentaires attestant que Paul Rusesabagina et d'autres ressortissants rwandais aux Etats-Unis ont apporté un appui matériel au groupe génocidaire des FDLR (Forces démocratiques de libération du Rwanda)," affirme le parquet, dans un communiqué repris par l'AFP. Membre du nouveau parti d'opposition en exil, le Congrès national rwandais (RNC), il s'est attisé les foudres du gouvernement actuel qui lui reproche d'avoir des liens avec les FLDR, dont certains membres sont accusés d'avoir pris part au génocide

Au mois de novembre, le 16 précisément, Paul Rusesabagina avait reçu à Washington le prix 2011 de la Lantos Foundation for Human Rights and Justice pour son travail, mais cette récompense avait déjà soulevé une polémique. L'association de survivants Ibuka, proche de Paul Kagamé, président du Rwanda, accusait l'hôtelier de les avoir fait payer en échange d'un refuge. Tentative de discrédit par le pouvoir en place ou révélation qui ternit l'image d'un héros ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image