Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lenny Kravitz et le chéri de Zoë : 'Un gentleman, j'approuve leur histoire' !

Lenny Kravitz, après une année 2010 discrète, revient sur tous les fronts en 2011 : en plus de son album Black and White America attendu fin août, qui sera suivi d'une tournée, il tournera à nouveau pour le cinéma.
12 photos
Lancer le diaporama
Lenny Kravitz, après une année 2010 discrète, revient sur tous les fronts en 2011 : en plus de son album Black and White America attendu fin août, qui sera suivi d'une tournée, il tournera à nouveau pour le cinéma.

Depuis 2009 et la tournée accompagnant l'album Time for a love revolution, mais aussi le film acclamé Precious dans lequel il tint un rôle remarqué face à Gabourey Sidibe et Mariah Carey, les fans de Lenny Kravitz en sont quittes pour ronger leur frein. Le génie yankee s'était-il assoupi dans ses studios d'enregistrement bahaméens ?

En réalité, l'artiste de 47 ans, qui n'a jamais eu pour habitude de brusquer les choses ni de précipiter ses albums, essentiels, s'est notamment consacré à la huitième production discographique de sa carrière, la première sous étiquette Roadrunner/Warner/Atlantic Records. Un projet dans les cartons de longue date et son "disque préféré", fini depuis le mois dernier, pour lequel il envisagea un temps le titre Negrophilia, et qui paraîtra finalement le 22 août 2011 sous le titre Black and white America, riche de 16 titres. Au mois de mai, il profitait d'ailleurs d'un retour sous les projecteurs, sur le plateau du talk-show de l'icône de toute une Amérique, Oprah Winfrey, pour en dévoiler la pochette signée Mathieu Bitton : une photographie de mister Lenny himself enfant, regard noir et symbole de paix peint sur le front.

Entre tournée et tournage !

En début d'année, on découvrait, enfin, un premier extrait, Come on get in, marquant le début de ce nouveau chapitre, suivi ce 6 juin par un second single, Stand. L'année 2011 s'annonce aussi stimulante que l'année 2010 fut avare ! Car, outre les premières parties de quatre concerts de U2 qu'il doit assurer (des show initialement programmés en 2010 et différés, Lenny Kravitz a entamé les répétitions pour sa propre tournée (qui débutera en France au mois d'octobre - les places sont déjà en vente) et doit également participer en août au tournage de The Hunger Games, adaptation au grand écran de la trilogie de science-fiction de Suzanne Collins, dans le rôle de Cinna (sa performance dans Precious a estomaqué le réalisateur Gary Ross).

Voilà qui valait bien quelques nouvelles fraîches et variées, et Lenny en donne au quotidien Le Parisien, dans l'édition du 7 juin 2011.

Parisien d'adoption notoire, il se confie volontiers sur "son histoire d'amour avec les Français" : "Paris, c'est ma maison", affirme-t-il. "Je me partage entre les Bahamas, où je suis très isolé, et Paris, où j'aime l'environnement urbain : je vais à l'Opéra, dans les défilés de mode, dans des bars boire du vin. Et puis je réalise le rêve de ma maman. C'était une actrice télé, qui rêvait de prendre sa retraite à Paris. Elle est morte avant de pouvoir le faire [Roxie Roker est décédée en 1995 à l'âge de 66 ans, NDLR]."

Black and white America : du Lenny noir sur blanc.

Lenny Kravitz n'a jamais oublié que c'est en France que tout a commencé, alors que ses compatriotes "ne savaient pas quoi faire" de lui et de son album Let Love Rule. Au lendemain de son passage par les Transmusicales de Rennes, "tout le monde parlait de moi et ma vie a changé", se remémore-t-il. Lorsqu'il retrouvera le public français fin 2011 avec sa nouvelle tournée, il lui offrira un spectacle "visuellement très différent des précédents concerts, plus théâtral, avec beaucoup de musiciens".

Si l'album Black and white America symbolisera ce qu'il est "aujourd'hui spirituellement, personnellement", il est un nouveau témoignage militant sur le "problème de la race aux Etats-Unis" de la part de ce fils d'un père blanc et d'une mère noire : "Mes parents ont subi le racisme, quand ils se sont connus. On leur crachait dessus dans la rue au début des années 1960. En vacances, dans un hôtel, on leur a répondu : "Désolé mais on n'accepte pas les prostituées ici" (...) Cela me frappe encore plus aujourd'hui, depuis l'élection d'Obama. Une partie du pays est pour le changement et l'autre mène des combats d'un autre temps."

Un père fier... qui donne sa bénédiction à l'idylle de sa fille !

Artiste accompli, homme pétri de savoir-vivre et citoyen droit dans ses bottes, Lenny Kravitz est également le père comblé d'une brillante et ravissante demoiselle : Zoë, 22 ans, née de son mariage (1987-1993) avec Lisa Bonet, s'illustre notamment dans le mannequinat et au cinéma - elle sera à l'affiche du prochain épisode de la franchise X-Men. Et elle vit depuis quelque temps une romance avec l'excellent comédien Michael Fassbender, son partenaire à l'écran, de 12 ans son aîné. Avec la bénédiction de son père : "C'est sa vie privée, je la respecte. Mais oui, je l'ai rencontré, il est très bien, c'est un gentleman et j'approuve leur histoire. C'est super tout ce qui arrive à Zoë. Elle est heureuse. Je suis très fier d'elle."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image