Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Letizia et Felipe: Emotion avec Juan Carlos et Sofia aux obsèques de Don Carlos

33 photos
Lancer le diaporama
Le roi Felipe VI, la reine Letizia, le roi Juan Carlos Ier et la reine Sofia d'Espagne lors des obsèques de l'infant Carlos de Bourbon-Siciles, duc de Calabre, au monastère San Lorenzo de l'Escurial le 12 novembre 2015.
Un peu plus d'un mois après le décès de l'infant d'Espagne dont Juan Carlos était si proche, les deux couples royaux honoraient à nouveau sa mémoire...

Aux promesses vibrantes d'un avenir fait de confiance et de sérénité ont succédé les souvenirs ému d'un homme qui n'est plus : quelques heures après avoir exacerbé la fierté nationale à l'occasion de la 6e édition des Ambassadeurs de la Marque Espagne, le roi Felipe VI et la reine Letizia se joignaient jeudi soir (12 novembre 2015) au roi Juan Carlos Ier et à la reine Sofia pour se recueillir à la mémoire de Don Carlos de Bourbon-Siciles.

Un peu plus d'un mois après la mort, survenue le 5 octobre, du cousin germain de l'ancien souverain, une messe de funérailles était organisée pour lui rendre à nouveau hommage au monastère royal de San Lorenzo de l'Escurial, au nord de Madrid, où il a été enterré au sein du Panthéon des infants trois jours après sa disparition. Une cérémonie qui s'était déroulée en présence, déjà, de la famille royale, les infantes Elena et Cristina comprises.

Les deux couples royaux, qui se sont sobrement embrassés en se retrouvant à la fameuse basilique, ont à nouveau apporté leur soutien à la veuve et à la famille du défunt, un deuil qu'ils partagent pleinement. Car Don Carlos était comme un frère pour Juan Carlos.

La princesse Anne d'Orléans, qui avait épousé - en dépit d'une querelle dynastique - en 1965 le fils du prince Alfonso de Bourbon-Siciles et de la princesse Alice de Bourbon-Parme après l'avoir initialement connu en 1962 aux noces de Juan Carlos et Sofia, était la première sur place, accompagnée par la benjamine de leurs cinq enfants, la princesse Victoria (39 ans). Les quatre autres étaient bien évidemment présents également : la princesse Cristina (49 ans), venue avec son mari Pedro López-Quesada y Fernández-Urrutia et leur fille Victoria, la princesse Maria Paloma (48 ans), avec son époux l'archiduc d'Autriche Simeon de Habsbourg-Lorraine, le prince Pedro (47 ans), qui a hérité du titre de duc de Calabre à la mort de son père, et la princesse Ines (44 ans).

Si de nombreuses personnalités du gotha, en plus de représentants des autorités, s'étaient déplacées pour cette messe de funérailles conduite par Monseigneur Juan del Rio, notamment les fils de la défunte duchesse d'Albe, la famille royale témoignait une fois encore de son profond attachement au regretté Carlos de par la participation de l'infante Pilar et de l'infante Elena.

Il faut dire que c'était plus que tout une affaire de famille... Né le 16 janvier 1938 lui aussi en exil, à Lausanne, en Suisse, Carlos, descendant des rois Ferdinand II des Deux-Siciles et Alphonse XII d'Espagne, avait passé beaucoup de temps, durant ses jeunes années, avec son cousin germain Juan Carlos, qui avait vu le jour le 5 janvier précédent, à Rome, et dont la famille avait rejoint la cité helvétique en 1942. Elevés ensemble et scolarisés dans les mêmes établissements, "inséparables" dès le collège de Las Jarillas et jusqu'à la fac de droit, à l'Université Complutense de Madrid, les deux hommes à l'amitié fraternelle étaient restés très proches même si leurs chemins s'étaient ensuite séparés : tandis que le futur roi d'Espagne se formait au droit politique et aux relations internationales, le futur infant s'orientait vers une carrière dans la finance et le monde entrepreneurial, comme juriste en droit des affaires. Le 16 décembre 1994, le roi Juan Carlos Ier lui octroyait le statut d'altesse royale en le faisant infant d'Espagne, "en tant que représentant d'une ligne dynastique historiquement liée à la Couronne espagnole".

Don Carlos s'est éteint à l'âge de 77 ans dans sa propriété "La Toledana", à Retuerta del Bullaque, dans la province de Ciudad Real, trois ans après avoir fait un AVC qui l'avait considérablement affaibli.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel