Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Letizia, Salma, Mary : Féerie de princesses au dernier repas de la reine Beatrix

Letizia, Salma, Mary : Féerie de princesses au dernier repas de la reine Beatrix
La princesse Letizia et le prince Felipe d'Espagne au Rijksmuseum d'Amsterdam le 29 avril 2013 pour le dîner d'adieu de la reine Beatrix des Pays-Bas, à la veille de son abdication.
58 photos
Lancer le diaporama
La princesse Letizia et le prince Felipe d'Espagne au Rijksmuseum d'Amsterdam le 29 avril 2013 pour le dîner d'adieu de la reine Beatrix des Pays-Bas, à la veille de son abdication.

Exceptionnellement, comme pour accompagner en douceur son abdication après trente-trois ans d'un règne qui a fait entrer la monarchie néerlandaise dans la modernité, la reine Beatrix des Pays-Bas s'est passée lundi soir des couleurs pétantes qui ont souvent jalonné ses engagements auprès de ses compatriotes et de ses partenaires diplomatiques.

Pour le dîner d'adieu qu'elle offrait lundi soir à la veille de son passage de témoin à son fils le prince Willem-Alexander, la souveraine batave, âgée de 75 ans, choisissait de se parer de nuances de gris, de tendres dentelles et broderies, laissant à sa belle-fille adorée la princesse Maxima le privilège de flamboyer dans le Rijksmuseum... flambant neuf. Fashionista notoire au style audacieux et régulièrement exubérant, Maxima, qui aura 42 ans le mois prochain, ne s'est pas fait prier et arborait une robe bustier froufrou d'un rouge intense accompagnée d'une étole transparente rouge vif. Une démonstration pleine d'assurance, à la veille de devenir reine et tandis que, dans son touchant discours d'abdication adressé à ses compatriotes diffusé simultanément au dîner, la reine Beatrix louait son "charme", son "grand coeur" et son "sens inné des relations humaines".

Maxima n'était pas la seule princesse à faire honneur au Rijksmuseum réouvert deux semaines plus tôt par la reine Beatrix après dix années de rénovation. Mais si sa belle-soeur la princesse Mabel, parée d'un beau sourire malgré l'absence dramatique de son époux le prince Friso - toujours dans le coma - lors de ce moment historique, l'imitait avec une robe du même acabit, arrivant au bras du prince Constantijn et de sa femme la princesse Laurentien en robe aigue-marine, les princesses des cours d'Europe et d'ailleurs conviées à ce soir de gala où les diadèmes étaient de rigueur ont semblé vouloir cultiver une élégance sobre et dénuée de couleurs vives, histoire de ne pas voler la vedette aux vraies héroïnes.

Icône de style d'ordinaire aussi sage que Maxima est téméraire, Letizia d'Espagne, en habituée de ces grands rendez-vous, a fait une entrée étourdissante au bras du prince Felipe, vêtue d'une longue robe noire caressant sa silhouette frêle, et l'épousant même avec des manches longues et un bustier en dentelle, qu'elle portait apparemment avec des escarpins ouverts.

Autre référence de l'élégance européenne, la princesse Mary de Danemark, au bras de son mari le prince Frederik, était éblouissante dans une robe nude manches trois quarts dotée d'un bustier aux motifs d'arabesques stylisés et rebrodé de brillants.

Pour sa part, la princesse Mathilde de Belgique avait opté pour la brillance intégrale : marraine de la petite princesse Alexia des Pays-Bas, 7 ans, deuxième des trois filles de Willem-Alexander et Maxima, l'épouse du prince Philippe de Belgique portait une robe asymétrique lamée, à l'aspect drapé voluptueux. La princesse Sophie du Liechtenstein avait elle aussi dégainé la carte de l'effet métallique, version bronze.

En termes de luminosité, la princesse Lalla Salma du Maroc a une fois de plus brillé d'un éclat sans pareil. Fidèle à sa réputation, la magnifique épouse du roi Mohammed VI du Maroc, toujours sensationnelle lors des rassemblements du gotha et régulièrement désignée parmi les plus élégantes des convives (comme lors du mariage du prince William et Kate Middleton), a illuminé le hall du Rijksmuseum, parée d'un caftan clair aux galons et à la ceinture d'argent. Une tenue d'une allure folle dont pourrait s'inspirer la princesse Mette-Marit de Norvège, qui a eu une bonne inspiration en jouant le thème printanier via le motif floral et les tons clairs, mais aurait mérité une robe ayant un peu plus de forme.

Au rayon couleurs, on pourra relever la belle prestation de la princesse Stéphanie de Luxembourg : au bras du prince Guillaume, son mari depuis octobre dernier et le parrain de la princesse Ariane, 6 ans, la princesse Stéphanie était sublimée par une longue robe bleue Elie Saab entièrement brodée de paillettes ton-sur-ton pour ses retrouvailles avec le gotha.

Marraine de la princesse Catharina-Amalia, 9 ans, future reine des Pays-Bas, la princesse Victoria de Suède, quant à elle, osait au côté du prince Daniel une robe violette dont les larges bretelles satinées formaient un surprenant col en V.

Après ce défilé mondain de lundi soir, c'était mardi au tour de Beatrix, Willem-Alexander et Maxima des Pays-Bas de mettre à profit leur insondable dressing : tenue sobre pour la signature de l'abdication à 10 heures et l'apparition au balcon du palais, uniforme d'apparat pour les photos officielles du nouveau couple royal...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image