Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Louis de Bourbon: Une incroyable enquête médico-légale pour un précieux trophée!

Jeudi 16 décembre 2010, Louis de Bourbon, duc d'Anjou et héritier légitimiste de la Couronne de France, donnait une conférence de presse avec le Pr. Charlier et les deux journalistes qui ont permis de retrouver la tête de Henri IV !
19 photos
Lancer le diaporama
Jeudi 16 décembre 2010, Louis de Bourbon, duc d'Anjou et héritier légitimiste de la Couronne de France, donnait une conférence de presse avec le Pr. Charlier et les deux journalistes qui ont permis de retrouver la tête de Henri IV !

Le 14 mai 2011, le rassemblement rituel des légitimistes et des orléanistes rue de la Ferronnerie, à Paris, sur les lieux de l'assassinat du roi Henri IV le 14 mai 1610 par le fanatique catholique François Ravaillac, aura une saveur particulière.

Car le prince Louis de Bourbon, duc d'Anjou, venu l'an dernier sans son épouse María Margarita Vargas Santaella sur le point d'accoucher de jumeaux (effectivement nés 14 jours après) célébrer ce quadricentenaire au cours duquel Jean de France présenta son jeune fils Gaston à l'ensemble de la famille royaliste unie le temps de l'événement, aura rapporté... la tête de Henri IV.

Une relique à faire tourner les têtes

Retrouvé chez un couple de retraités des siècles après sa disparition, le crâne-relique a été authentifié par un collège d'experts, et ses derniers propriétaires en date ont choisi d'en faire don au chef de la maison de Bourbon : le prétendant légitimiste à la Couronne de France a signifié jeudi, lors d'une conférence de presse avec la participation de plusieurs des intervenants du dossier, son intention de restituer la tête de son aïeul, qui fut le premier souverain de la branche de Bourbon, à la nécropole de la basilique des rois de France à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis), où Henri IV fut enterré le 1er juillet 1610, et où une messe commémorative a lieu chaque année après le rassemblement rue de la Ferronnerie.

La tête avait été séparée du corps sous le régime de la Terreur, en 1793, lors de la profanation de la nécropole, qui avait vu de nombreuses reliques disséminées (bien d'autres demeurent à authentifier), et avait attendu le XIXe siècle pour ressurgir, dans la collection privée d'un comte allemand. Vendue pour trois francs en 1919, la relique a fini par atterrir chez les retraités.

"Une enquête médico-légale à part entière..."

C'est une enquête scrupuleuse qui a nécessité pas moins de six mois et mis à contribution scientifiques et historiens qui a permis de parvenir à la conclusion de l'authenticité de la relique. Autour du prince Louis de Bourbon, heureux père de deux jumeaux, Louis et Alphonse, qu'il était fier de baptiser début septembre après les avoir présentés en toute intimité dans les pages du magazine Hola!, se trouvait notamment le professeur Philippe Charlier, médecin légiste à Garches (connu pour avoir révélé l'empoisonnement au mercure d'Agnès Sorel, favorite de Charles VII, et démontré que les restes conservés au château de Chinon n'étaient pas ceux de Jeanne d'Arc) qui a dirigé une équipe de 20 spécialistes français, danois, italiens et américains dans ce qu'il décrit comme "une enquête médico-légale à part entière", menée "avec froideur et pragmatisme" - datation au carbone 14, observations anatomiques, consultation à Florence du protocole d'embaumement (ce qui a permis de remarquer que, contrairement aux autres rois de France, le crâne de Henri IV n'a donc pas été scié pour être remplacé par de l'étoupe, mais conservé). Enquête validée la veille (mercredi) par le British medical journal.

Les journalistes Stéphane Gabet et Pierre Belet (Galaxie Presse), à l'origine de cette prodigieuse découverte, étaient également présents pour raconter leur quête et témoigner de la façon dont ils ont retrouvé la trace de la tête momifiée chez deux retraités de la fonction publique qui la conservaient à Montmartre depuis 50 ans. Cette aventure, les deux professionnels, passionnés d'histoire, l'ont filmée, et elle fera l'objet d'une diffusion sur France 5 en février 2011.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Sonia Rolland et sa fille font un Tiktok, le 15 avril 2020.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Camille Gottlieb dans une situation embarrassante avec un chien très excité. Instagram, le 30 décembre 2019;
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.

Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire de coeur.

Albert de Monaco, testé positif au coronavirus, donne de ses nouvelles lors d'une interview accordée à TF1, le 29 mars 2020.
Le prince Emmanuel Philibert de Savoie avec ses filles Vittoria et Luisa aux sports d'hiver, le 18 février 2020, dans la story Instagram du prince.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel