Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Luis Suarez et sa morsure : Grosse suspension et Mondial terminé pour la star...

9 photos
Lancer le diaporama

Luis Suarez va devoir se trouver d'autres repas. Coupable d'avoir mordu Giorgio Chiellini lors du match Uruguay-Italie, l'attaquant de la Celeste vient d'être suspendu pour neuf matchs et quatre mois de "de toutes activités liées au football" par la Fifa. Le Mondial 2014 est donc terminé pour le joueur uruguayen dont l'équipe doit affronter la Colombie samedi soir à 22h en huitième de finale.

Avec cette sanction, Luis Suarez entre en tout cas dans l'histoire du foot. Car c'est la deuxième suspension la plus sévère de l'histoire de la Coupe du monde pour le joueur, interdit d'accès à tout stade pendant ces quatre mois et qui devra verser 100 000 francs suisses, soit 82 000 euros. "Un tel comportement ne peut être toléré sur un terrain de foot et en particulier pendant une Coupe du monde quand les yeux de millions de personnes sont braqués sur les vedettes sur le terrain", a déclaré Claudio Sulser, le président de la commission de discipline.

La plus grosse sanction avait été émise à l'encontre de l'Irakien Samir Shaker en 1986 pour un crachat sur l'arbitre, rappelle Slate.fr. On se souvient toutefois surtout des huit matchs pris par l'Italien Mauro Tassotti en 1994 pour avoir cassé le nez de l'Espagnol Luis Enrique d'un coup de coude. Il reste désormais à Luis Suarez, auteur de deux buts depuis le début du Mondial, la possibilité de faire appel, mais celui-ci n'est pas suspensif.

La Fédération uruguayenne avait pourtant tout tenté pour défendre Luis Suarez. Hier, elle a ainsi transmis à la Fifa un dossier par mail dans lequel elle s'explique en plusieurs points selon L'Équipe. D'abord, ils assurent qu'il n'y a pas eu morsure. La fameuse photo qui tourne sur le web actuellement, laissant apparaître la trace de la morsure sur l'épaule de l'Italien, aurait été modifiée sur Photoshop selon eux. Ils ont également dévoilé des vidéos montrant que Luis Suarez avait été insulté par Giorgio Chiellini et les remplaçants italiens. Le président de l'Uruguay est même venu à sa rescousse. "Moi, je ne l'ai vu mordre personne, mais ils se donnent des coups de pied et des coups très forts. Et ils les encaissent", a déclaré José Mujica.

Cela n'a malheureusement pas suffi pour Luis Suarez, dont les problèmes ne concernent pas que l'Uruguay. Car même avec Liverpool, l'attaquant ne pourra pas jouer avant le 26 octobre en championnat, lors de la 10e journée. Cette sanction pourrait également compromettre un éventuel transfert, lui qui aurait, selon la presse espagnole et anglaise, demandé à quitter la Premier League et négocierait actuellement avec le FC Barcelone malgré l'intérêt du Real Madrid.

Si Luis Suarez a pris une sanction aussi sévère, c'est peut-être aussi parce que c'est un multi-récidiviste. Sous les couleurs de l'Ajax, le vampire de la Celeste s'était déjà fait remarquer en mordant Otman Bakkal en 2010 puis Ivanovic l'année dernière lors d'un match contre Chelsea, pour sept puis dix matchs de suspension. Prêt à tout pour gagner, celui qui a également écopé de huit matchs de suspension pour des insultes racistes envers Patrice Evra en 2011 s'était déjà fait remarquer durant la précédente Coupe du monde. Lors d'un match contre le Ghana, il n'avait ainsi pas hésité à jouer les gardiens de but en arrêtant un ballon avec la main sur la ligne de but. Un geste qui lui avait valu un carton rouge mais avait permis à son pays de se qualifier puisque le Ghanéen Asamoah Gyan avait raté son penalty à quelques minutes du coup de sifflet final...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image