Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Maeva Ghennam hospitalisée, une partie du visage paralysé : "On a cru à un AVC"

Maeva Ghennam hospitalisée, une partie du visage paralysé : "On a cru à un AVC"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Maeva Ghennam a confié avoir déjà eu recours à des ballons hilarants. Une aventure qui s'est soldée par un séjour aux urgences. Juillet 2020.
14 photos
Lancer le diaporama
C'est pour sensibiliser sa communauté que la célèbre star de télé-réalité a accepté de faire une révélation qu'elle aurait peut-être aimé garder secrète. Maeva Ghennam a avoué qu'elle avait dû aller aux urgences après avoir fait usage de ballons remplis de gaz hilarant.

Lundi 27 juillet 2020, Maeva Ghennam a fait des confidences sur compte Snapchat et pas n'importe lesquelles. Elle a mis en garde ses abonnés concernant un fléau qui touche actuellement les jeunes. Victime elle-même, elle a raconté son calvaire.

En vacances avec Carla Moreau, Kevin Guedj et Magali Berdah, la star des Marseillais a révélé avoir déjà fait usage de ces ballons pleins de gaz hilarant, une nouvelle tendance festive, mais très dangereuse, qu'affectionnent notamment les adolescents et les jeunes adultes. D'ailleurs, Maeva Ghennam a déjà été hospitalisée à cause de cette nouvelle "drogue" et elle a eu la peur de sa vie. "J'ai déjà fait du ballon hilarant, car ce n'est pas de la drogue, c'est légal. J'en ai fait, mais je n'en fais plus, car un jour, j'ai eu tout un côté du visage paralysé. C'est hyper dangereux et toxique. Il a fallu que je fasse un malaise pour que je le comprenne", a-t-elle raconté.

Magali Berdah était présente ce jour-là, et son récit est glaçant. Elle raconte : "Je me suis retrouvée à l'hôpital, je l'accompagnais et elle était dans un état... J'ai eu la peur de ma vie. Elle était toute bloquée du visage. On a pensé qu'elle était paralysée et qu'elle avait fait un AVC. On a eu la peur de notre vie. J'ai dû appeler sa maman pour qu'elle vienne..."

"N'attendez pas de faire un malaise pour arrêter, je vous déconseille de faire des ballons", conclut Maeva Ghennam.

Les ballons remplis de gaz hilarant sont très dangereux. Ceux qui s'adonnent à cette pratique aspirent en réalité du protoxyde d'azote, qui, s'il procure une sensation d'euphorie jusqu'à être à l'origine de rires incontrôlables, peut aussi être source de vomissements, diarrhées, brûlures des lèvres et de pertes de connaissance. Une pratique régulière peut même amener à des troubles neurologiques et, comme en a fait l'expérience Maeva Ghennam, à une paralysie.

Vendu librement en cartouches qui servent à alimenter les bonbonnes de crème chantilly ou d'air sec pour les ordinateurs, le protoxyde d'azote pourrait bientôt être interdit à la vente pour les mineurs.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image