Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maïa Mazaurette (Quotidien) se confie sur la mort de son premier amour : "Son coeur a cessé de battre"

9 photos
Voir 9 photos
Maïa Mazaurette a livré de bien tristes confidences ce mercredi 31 mars 2021 sur France Inter. Pour sa chronique du jour, elle a évoqué la mort de son ancien compagnon il y a plusieurs années, lequel s'est éteint sous ses yeux.

Depuis un moment maintenant, Maïa Mazaurette répond sans tabou aux questions de sexualité, de la répartition des rôles hommes-femmes ainsi que celles du corps dans les sociétés à travers différents médias. Sa notoriété a pris un nouveau tournant en 2020 lorsqu'elle a rejoint les équipes de Quotidien (TMC) mais Maïa Mazaurette prodigue également ses conseils sur France Inter. En effet, elle y tient une chronique appelée Une histoire intime : Traverse. Et ce mercredi 31 mars 2021, c'est un thème un peu différent qu'elle a décidé de mettre en lumière.

Maïa Mazaurette a en effet choisi d'aborder le sujet de la mort dans le couple, un sujet qu'elle ne connaît malheureusement que trop bien. Et pour cause, la chroniqueuse a elle-même dû surmonter la disparition de son premier amour, Soren, il y a déjà sept ans. Un décès soudain qui est survenu dans un champs de lavande, lors d'une promenade, au premier abord sans danger. "C'était mon fiancé. Il avait 29 ans. Son coeur a cessé de battre – une mort toute simple, un hasard statistique. C'est quelque chose qui peut arriver – le genre d'histoire dont j'étais persuadée qu'elle n'arrivait qu'aux autres", a-t-elle relaté.

À l'époque, Maïa Mazaurette a dû gérer à la fois son deuil personnel mais aussi les contraintes administratives qui ont suivi la mort de Soren. Ce dernier étant Danois, elle a expliqué avoir dû rapatrier son corps dans son pays natal, auprès de sa famille. Un épisode bouleversant mais Maïa Mazaurette cherche à partager un message d'espoir en évoquant cette tragédie. "Mon histoire n'est pas une histoire triste. Je vais vous raconter comment les vivants traversent la mort – en l'affrontant, pas en l'évitant", a-t-elle déclaré. La chroniqueuse sait malgré tout qu'elle ne se remettra jamais complètement de son absence. "Sept ans plus tard... Je continue de penser que ça n'arrive qu'aux autres, comme si ça ne m'était pas arrivé, à moi. Soit je suis résiliente, soit je suis stupide".

Avec le temps, la jolie rousse de 42 ans a réussi à retrouver le bonheur dans les bras d'un autre homme, un comédien américain rencontré à New York, où elle a vécu plusieurs années.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image