Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Maïtena Biraben : "Si vous saviez comme la ménopause c'est bien"

Maïtena Biraben : "Si vous saviez comme la ménopause c'est bien"
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Maïtena Biraben - No Tabloids - 70ème édition du gala de la Croix Rouge monegasque à Monaco le 27 juillet 2018. © Pierre Villard/Le Palais Princier/Monte-Carlo-SBM via Bestimage
17 photos
Lancer le diaporama
Maïtena Biraben - No Tabloids - 70ème édition du gala de la Croix Rouge monegasque à Monaco le 27 juillet 2018. © Pierre Villard/Le Palais Princier/Monte-Carlo-SBM via Bestimage
L'animatrice de "M comme Maïtena" (RMC) a accordé une interview à nos confrères de "Closer". Après être revenue sur l'affaire qui l'oppose à Canal+, Maïtena Biraben a évoqué la ménopause. Un bonheur pour elle.

Depuis deux saisons, Maïtena Biraben est aux commandes de M comme Maïtena, sur RMC. Une émission qu'elle adore animer car on ne lui demande pas d'être quelqu'un d'autre comme elle l'a confié à nos confrères de Closer. L'animatrice de 51 ans est ensuite revenue sur l'affaire qui l'oppose à Canal+, son ancien employeur.

Pour rappel, licenciée pour faute grave en 2016, Maïtena Biraben avait décidé d'attaquer le groupe devant le conseil des prud'hommes. Elle accusait Vincent Bolloré de "licenciement nul ou sans cause réelle et sérieuse", lui réclamant plus de 4 millions d'euros d'indemnités de dommages et intérêts et de préjudice moral lors de l'audience qui s'est déroulée le 25 juin 2018, à Boulogne-Billancourt. Le verdict sera rendu le 27 septembre 2018 mais selon la maman de Lucas (né en 1996 d'une précédente union) et Gabriel (né en 2006 de son union avec Pierre Clément), l'affaire est loin d'être terminée.

"Sans surprise, les prud'hommes vont a priori dire que mon licenciement de Canal+ était abusif. S'ils décident ensuite de réviser à la baisse la somme que je demande, ils le feront, cela ne me pose aucun problème. Mais que Vincent Bolloré ne tienne pas ses engagements, ça je ne l'accepte pas ! Le 27, ce sera une première échéance, mais il y aura certainement un appel. On n'en a pas fini, c'est un processus de longue haleine...", a confié Maïtena Biraben. Et de préciser qu'elle ne s'était jamais vraiment remise de cet événement.

Pour conclure, la belle blonde a assuré que la ménopause, c'était le pied : "Les filles, si vous saviez comme c'est bien malgré les changements de poids... Je trouve qu'avoir 50 ans, c'est le bonheur. Avoir 50 ans, c'est être ado avec un cerveau. Et c'est un grand vecteur de liberté. Déjà que j'étais libre avant, je vous laisse imaginer maintenant."

L'intégralité de l'interview est à retrouver dans le magazine Closer, en kiosques vendredi 21 septembre 2018.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image