Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mallaury Nataf, ''danger pour elle et les autres'', refuse l'hospitalisation

Mallaury Nataf, ''danger pour elle et les autres'', refuse l'hospitalisation
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
Mallaury Nataf en interview avec le site 20minutes.fr
5 photos
Lancer le diaporama

Il y a quelques jours, Mallaury Nataf assurait au journal Le Parisien qu'elle avait trouvé un travail, un CDI. Une belle lueur d'espoir pour celle qui était découverte plus tôt au mois d'octobre en compagnie de son fils Shiloh (3 ans) en train de dormir dans la rue. Sa précarité, révélée en février, était alors de nouveau mise en lumière, et les pires scénarios étaient envisageables. Mais alors qu'elle se dit sur un nouveau départ, il en serait tout autrement...

Mallaury Nataf, qui a de nouveau perdu la garde de son fils, a récemment frappé à la porte de Respect 93, une association implantée au coeur du quartier de la Courtille dans le 93 qui lutte contre l'exclusion sociale et les discriminations, afin de pouvoir récupérer ce dernier. La comédienne, révélée dans la série Le Miel et les abeilles, prend souvent la parole pour clamer sa détermination à le récupérer et aussi pour critiquer les services sociaux français.

Mercredi 31 octobre, sa rencontre avec les membres de Respect 93 a cependant tourné court, comme le révèle l'édition du journal Le Parisien pour le 93 (Seine-Saint-Denis). Une psychologue et une autre présidente d'association qui aide la mère de famille se trouvaient présentes. "Vu les propos incohérents que Mallaury tenait, nous avons pensé qu'elle était un danger, pour elle et pour les autres", explique la présidente de Respect 93. Elle a ajouté au sujet de Mallaury : "On l'exhibe sur des plateaux télé, mais personne ne se préoccupe de son état mental ! On aurait agi avec n'importe qui de la même façon."

Mais alors qu'elles décident de contacter les urgences psychiatriques voyant l'état psychologique de la comédienne, cette dernière, lorsqu'elle aperçoit un médecin, prend aussitôt peur et décide d'appeler son avocat. Celui-ci est alors intervenu pour que l'association laisse partir Mallaury. "Elle se sent persécutée par tout le monde", a-t-elle ajouté au sujet de la jeune femme.

Celle qui évoquait récemment des projets de marque de lingerie ou encore de lancement d'une gamme de voitures électriques ne semble apparemment pas en état.

Quid de sa situation précaire ? Après 74 jours dans la rue, Mallaury Nataf passait il y a peu quelques jours dans un appartement prêté par Marie Magrino, de l'association Pause Café. La comédienne assurait : "Une famille va me prêter un appartement."

Qui croire ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image