Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mandla Maseko est mort : "l'afronaute" victime d'un accident de moto à 30 ans

Mandla Maseko est mort : "l'afronaute" victime d'un accident de moto à 30 ans
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
Il voulait être un modèle pour les jeunes Africains. Le 6 juillet 2019, le Sud-Africain Mandla Maseko est mort dans un accident de moto. Ce passionné de deux-roues et disc-jokey à mi-temps devait être le premier Noir africain à aller dans l'espace.

Il devait être le premier Noir africain dans l'espace. Le 7 juillet 2019, Mandla Maseko est mort dans un accident de moto à seulement 30 ans. Comme le rapporte l'AFP, ce disc-jockey à temps partiel est décédé samedi soir. Surnommé "l'afronaute", il avait gagné en 2013 le droit d'effectuer un vol de 103 kilomètres dans l'espace à bord d'un vaisseau spatial américain Lynx Mark. Devant un million d'autres candidats venus de 75 pays, il avait été sélectionné avec 22 autres personnes pour effectuer un voyage d'une heure dans l'espace.

"Il était plus grand que nature. Nous sommes tous encore sous le choc, a témoigné son ami et manager Sthembile Shabangu à News24. Nous sommes désemparés parce que la plupart des gens ne l'ont appris que ce matin. C'est encore très dur, douloureux et tragique (...). Il pensait vraiment que s'il allait dans l'espace, il pourrait inspirer de jeunes enfants africains, qu'ils pourraient tout faire. Il disait toujours que le ciel n'était plus une limite."

Mandla Maseko avait dû subir de nombreux tests d'aptitude physiques et mentaux dans le cadre du concours organisé par la AXE Apollo Space Academy qui était parrainé par la société anglo-néerlandaise Unilever et une entreprise de tourisme spatial, Space Expedition Corporation (SEC). En guise d'entraînement, il avait dû passer une semaine éprouvante à la Kennedy Space Academy, en Floride : sauts en chute libre, vols à bord d'avions de combat et résistance à l'accélération. Il aurait dû voler en 2015 après avoir remporté le concours organisé par la AXE Apollo Space Academy, mais cela ne s'était pas matérialisé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image