Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marilyn Manson voulait "brûler vivante" son ex compagne : elle brise le silence

14 photos
Voir 14 photos
Marilyn Manson voulait "brûler vivante" son ex compagne : elle brise le silence
Le mardi 2 février 2021, Jenna Jameson a expliqué dans une interview au "Daily Mail" avoir également subi des violences lorsqu'elle était en couple avec Marilyn Manson, en 1997. De nombreuses victimes ont témoigné des mêmes faits.

De nouvelles victimes parlent. Evan Rachel Wood a dénoncé avec plusieurs autres victimes des abus sexuels qui ont commencé lorsqu'elle n'était qu'une adolescente. Des actes violents commis par Marilyn Manson, son ancien compagnon. Dans une interview au Daily Mail, un ex-compagne du chanteur, Jenna Jameson, a dénoncé de nombreux abus dans sa relation avec Marilyn Manson.

"Notre relation était bizarre. On n'est pas restés longtemps ensemble parce qu'il me disait qu'il fantasmait sur le fait de me brûler vivante. C'est beaucoup. Une fois qu'il a commencé à me parler violemment, je lui ai dit : 'Au revoir Brian[le vrai prénom de l'artiste, NDLR]'. Aussi, les bleus de ses morsures n'étaient pas très fun", a-t-elle révélé au sujet de leur relation, qui a commencé en 1997. À l'époque, il était au top de sa gloire.

Malheureusement, Evan Rachel Wood n'est pas la seule victime de Marilyn Manson. La photographe Ashley Walters, le mannequin Sarah McNeilly et une artiste, connue sous le pseudonyme "Gabriella" et d'autres anonymes ont aussi raconté leur histoire. Ashley Walters, raconte avoir été "offerte" sexuellement à des collaborateurs, décrit avoir été "écartée" de ses proches et un comportement "très violent". Il avait comme habitude d'enfermer Sarah McNeilly dans une chambre et l'interdire d'avoir des amis masculins. Aujourd'hui, toutes les victimes souffrent de stress post-traumatique et certaines souffrent désormais de maladies mentales.

"Il a commencé à sexuellement abuser de moi lorsque j'étais adolescente et a continué ces actes horribles pendant quatre années. J'ai été manipulée pour rester soumise. Je ne vivrai plus dans la peur des représailles et du chantage. Je suis ici pour exposer cet homme dangereux et dénoncer les nombreuses industries qui l'on couvert, avant qu'il ne ruine d'autres vies. J'envoie tout mon soutien aux victimes qui ne resterons jamais plus silencieuses", a déclaré Evan Rachel Woods dans une publication Instagram. Depuis, elle a reçu une vague de soutien importante. "Il prend son pied en ruinant les vies des autres. J'aimerais voir Brian prendre ses responsabilités pour sa méchanceté", a déploré Evan Rachel Woods. Elle déplore aujourd'hui avoir été "brisée" lorsque son agresseur n'a "changée en une personne différente" lorsqu'ils étaient ensemble.

Depuis, Marilyn Manson a fermement réfuté la véracité de ces témoignages. "Évidemment, mon art et ma vie ont suscité de nombreuses controverses, mais les récentes accusations sont d'horribles distorsions de la réalité. Mes relations intimes ont toujours entièrement consensuelles avec des personnes aux mêmes penchants. Sans savoir pourquoi - ni comment - certains ont désormais choisi de mal raconter le passé, ceci est la vérité", a expliqué le chanteur de 52 ans.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image