Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Marlène (Mariés au premier regard) : Son fils Sandro "inanimé" à la naissance, elle raconte sa grosse frayeur (EXCLU)

Marlène (Mariés au premier regard) : Son fils Sandro "inanimé" à la naissance, elle raconte sa grosse frayeur (EXCLU)
Par Atika Mahmoudi Rédactrice
L'univers de la télévision n'a presque pas de secrets pour Atika Nasri. Pour elle, il n'a pas de frontières. Elle aime autant les séries et les programmes de télé-réalité que les émissions d'informations ou les télé-crochets. Et elle va vous partager son amour pour la télé à travers ses articles. 3,2,1, prêts ? Lisez !
16 photos
L'ancienne candidate de "Mariés au premier regard" a accepté d'accorder une interview à "Purepeople", quelques jours après la naissance de son fils Sandro. L'occasion pour Marlène de nous faire quelques confidences sur son accouchement.

Le 31 mai 2022 est une date qui restera à jamais gravée dans la mémoire de Marlène. Ce jour-là, la candidate de Mariés au premier regard 2019 (M6) et son conjoint Sébastien Serrano ont accueilli leur premier enfant ensemble. Un petit garçon qui répond au doux prénom de Sandro. A l'occasion d'une interview pour Purepeople, la belle brune a accepté de se confier sur son accouchement lors duquel elle a eu une grosse frayeur.

Comment vous sentez-vous ?

Ca va, on est rentrés à la maison vendredi. Ca se passe plutôt bien, on prend chacun nos marques. Et comme on a un bébé qui est assez facile c'est plutôt cool. On profite ! Ca fait du bien d'être rentrés parce que même si on a été chouchoutés à la maternité, on a envie de prendre ses repères à la maison et de lui montrer où il va vivre.

Comment s'est passé votre accouchement ?

J'ai été déclenchée pour des raisons médicales à 6h et j'ai accouché le lendemain à 10h, ça a été assez long. Ma chance c'est que je n'ai eu que des contractions le soir, devant Mariés au premier regard d'ailleurs. Comme quoi, tout est lié. On a été pris en charge par une super équipe. Après j'ai eu la péridurale et j'ai accouché le lendemain car je n'arrivais pas à dilater assez rapidement. Et quand j'ai accouché, ça s'est bien passé. Mais Sandro avait avalé du liquide amniotique, du coup on s'est fait une grosse frayeur parce que quand ils l'ont posé sur moi, j'ai vu qu'il était inanimé.

Qu'ont fait les médecins ?

Les sages-femmes l'ont emmené pour aspirer le liquide. Donc crise de panique, je me suis demandée ce qui lui arrivait. Seb est resté avec moi pour me rassurer. Le gynécologue aussi, il m'a dit que ça arrivait régulièrement. On lui a mis un petit masque pour qu'il respire un peu d'oxygène et il a été transféré en néonat pour qu'ils le surveillent. Ensuite, ça allait mieux, il avait de bonnes constantes. Il était relié à un appareil pour voir sa fréquence cardiaque ou son taux d'oxygénation dans le sang. C'était un peu dur. Quand on vient d'accoucher, on a juste envie d'avoir son enfant avec soi. J'ai eu de la chance quand même, j'ai pu faire deux heures de peau à peau comme il allait bien. Et le soir, comme il allait mieux, on nous l'a laissé même s'il était encore branché à sa petite machine.

Y-a-t-il une surveillance particulière aujourd'hui ?

Non, il est resté branché le lendemain. Et ensuite les pédiatres sont passés l'examiner. On nous a dit que tout allait bien et qu'il pouvait "vivre normalement". On est resté trois jours à la maternité comme un séjour classique. Il a juste dû avoir une surveillance particulière le premier jour.

Que peut-on vous souhaiter ?

Là, j'ai envie de dire que je ne me souhaite rien de plus tellement je suis heureuse. Je ne vois rien de plus à nous souhaiter à part la santé, pour notre fils et pour nous. Et que Sandro dorme toujours autant (rires).

Vous avez été révélée dans Mariés au premier regard. Quel regard portez-vous sur la saison actuelle.

Cette année, j'ai un peu plus de mal. Ce n'est pas par rapport aux candidats, car il y a de belles personnalités et de très beaux couples. C'est un peu plus par rapport à la façon dont ça a été filmé et produit. J'ai l'impression que c'est moins naturel.

Avez-vous des chouchous ?

J'aime beaucoup le couple Pauline et Damien. Ils sont naturels et je les trouve trop mignons. J'ai adoré leur mariage avec leurs familles qui étaient très investies. Et ça se voit qu'ils ont eu un véritable coup de coeur.

Vous avez récemment exprimé votre mécontentement concernant la production qui a finalement annulé votre présence et celle d'autres candidats pour un Que sont-ils devenus ?, alors que vous aviez tout organisé. La production vous a-t-elle contactée par la suite ?

Pas du tout. La production ne nous contacte pas, à part quand elle a quelque chose à nous demander. Ils voulaient faire un sujet sur la "famille MAPR" pour montrer que l'émission permet aussi de faire des rencontres amicales. Ils voulaient nous filmer lors d'un week-end à Lyon et montrer quelques flashbacks. Mais quelques semaines avant, ils ont annulé alors que ça faisait déjà deux fois qu'ils repoussaient la date et que tout le monde s'était rendu disponible pour aller à Lyon. J'avais envoyé des vidéos d'archives aussi. Et je l'ai eu un peu en travers de la gorge parce que la façon de faire ne me plaît pas. La prod nous a dit qu'elle préférait filmer les nouveaux, ce que je comprends, mais ne nous faites pas attendre comme ça pour au final tout annuler. C'est dommage, mais c'est comme ça.

Allez-vous continuer à faire ce genre de week-end ?

Oui, on a prévu de partir à Marrakech en octobre. On continue de vivre notre vie, même si elle va être différente avec Sandro. Ça ne nous empêchera pas de partir en week-end avec des amis ou d'avoir des moments avec Sébastien. Je pense que c'est très important pour le couple, sa vie de femme ou de famille. Il ne faut pas s'oublier.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image