Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Marlène Schiappa "engueulée comme du poisson pourri" à cause de sa fille malade

Par Samya Yakoubaly Rédactrice
Cinéphile, elle adore regarder des bande-annonces et des moments historiques à la télévision. Le prochain James Bond ou le discours d’investiture de Barack Obama lui donnent les mêmes frissons.
11 photos
Etre ministre n'épargne pas les remontrances de la part de ses pairs lorsque l'on a un enfant malade. Marlène Schiappa se souvient d'un épisode qui l'a marquée à l'Assemblée nationale et s'en sert pour parler de la culpabilité des mères au travail, dans un podcast qui aborde la parentalité.

En interview pour le podcast The Parents Show, Marlène Schiappa s'est confiée sans tabou sur la question du travail lorsque l'on est mère. Ainsi, elle est revenue sur les difficultés que son couple a connues, bousculé par son métier. Mais heureusement aujourd'hui, l'épouse de Cédric Bruguière, maman de deux filles de 9 et 14 ans, est très heureuse avec son mari. Au cours de cet entretien, la Ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur chargée de la Citoyenneté a mis aussi l'accent sur la culpabilité éprouvée par les mères qui travaillent, que ce soit face à leurs enfants ou bien devant leur employeur et leurs collègues. Ainsi, à l'Assemblée nationale, elle n'a pas été épargnée pour un retard de quelques minutes. Marlène Schiappa revient sur cet épisode qui s'est produit en décembre 2020. Les images de ce moment de remontrance ont été diffusées par le Huffington Post et l'on peut voir les justifications que livrent la femme politique de 38 ans.

Dans The Parents Show, avec du recul mais la même irritation contre le comportement de ses pairs à l'Assemblée, Marlène Schiappa raconte : "Mais là c'est horrible pour moi. (...) Pour ceux qui n'ont pas suivi, la veille, j'avais terminé mon travail vers 2h du matin, parce que j'avais défendu une loi au Sénat. (...) Et quand je me réveille, je m'aperçois que l'une de mes filles a de la fièvre. On est en pleine pandémie, comme tout parent responsable je prends sa température, je regarde si un médecin peut venir dans la journée, je vois avec son père si lui peut la garder et donc annuler ce qu'il a prévu au niveau professionnel."

"Je me fais engueuler comme du poisson pourrie parce que j'ai 6 minutes de retard"

C'est alors que la collaboratrice du gouvernement de Jean Castex subit l'ire de l'assistance mais n'en perd pas pour autant ses moyens : "Et là je bouffe les 10 ou 15 minutes d'avance que j'avais et je prends 6 minutes de retard. J'arrive en courant, j'ai les cheveux mouillés, d'ailleurs ça se voit sur les images je ne suis pas maquillée, j'ai fait tout ce que je pouvais pour gagner du temps. J'arrive et je me fais engueuler comme du poisson pourri parce que j'ai 6 minutes de retard. (...) J'explique que oui, j'ai 6 minutes de retard parce que j'ai un enfant malade, j'aurais pu aussi ne pas venir du tout et m'occuper de mon enfant. (...) J'ai beau être ministre, je ne suis pas ok pour me faire engueuler comme du poisson pourri parce que je me suis occupée de ma fille malade. Et quand je réponds, c'est une manière de dire : non je ne culpabiliserai pas de m'être occupée de ma fille qui était souffrante. Que l'empathie et l'humanité dont on se prévaut sans cesse quand on fait de la politique peut aussi valoir pour nous, entre nous. Et j'ai d'ailleurs eu plein de mots de soutien de parents qui arrivent en retard au travail à cause de galères de ce genre."

C'est effectivement ce discours qu'elle a tenu dans l'Hémicycle et on ne peut que constater que Marlène Schiappa est arrivée à la hâte, essoufflée. Sa réponse spontanée et ferme montre à quel point elle revendique son statut de maman et de ministre, et que les attaques virulentes qu'elle reçoit à son arrivée semblent disproportionnées. Elle avait ainsi déclaré devant les députés après son retard : "Je n'avais pas besoin de rappel madame la présidente de l'Assemblée, j'avais bien évidemment prévu de présenter très humblement mes excuses pour ses 6 minutes de retard dont j'espère qu'elle n'entraveront pas gravement la poursuite de nos débats. (...) Les ministres sont des êtres humains, je suis humblement confuse pour ses 6 minutes de retard. Je ferai en sorte qu'elles ne se reproduisent plus et je vous remercie pour les bons voeux de rétablissement que vous ne manquerez pas d'adresser à mes enfants."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image