Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Masterchef 2012 : Ludovic, le gagnant, arrogant ? Il s'explique

Masterchef 2012 : Ludovic, le gagnant, arrogant ? Il s'explique
Par Ari Guardiola Journaliste
Si elle a bien fait son choix (évident) entre Leo Messi et Cristiano Ronaldo, il n’est pas question de décider qui elle préfère entre Meghan Markle et Kate Middleton. Poissons ascendant Verseau, elle est dotée d'un sixième sens qui l'aide à vous dénicher les informations les plus cachées sur vos stars préférées.
6 photos
Lancer le diaporama

Il s'imposait jeudi 8 novembre face à Pierre lors de la grande finale de la troisième édition de Masterchef sur TF1 et remportait ainsi 100 000 euros, le Dunkerquois Ludovic Dumont savoure aujourd'hui sa victoire. A l'instar de Jean Imbert dans Top Chef qui a récemment reçu Robert de Niro dans son restaurant L'Acajou, le candidat n'a pas toujours fait l'unanimité auprès du grand public durant la diffusion du programme tant il pouvait parfois paraître trop sûr de lui.

Ludovic assume son caractère franc du collier, et c'est lors d'une interview pour le site de Télé Loisirs que le cuisinier revient sur son aventure culinaire couronnée de succès. Il avoue d'emblée : "C'est une compétition, c'est vrai que j'étais fonceur dès le départ et que ça peut heurter les gens (...) mais je ne regrette pas aujourd'hui, la personne de l'émission n'est pas celle de tous les jours". Il tient même à ajouter : "Je suis quelqu'un de très gentil, humble, je suis pas prétentieux du tout" mais assure que c'est justement ce caractère compétiteur qui lui a permis de remporter cette aventure : "Si je n'avais pas eu ce comportement là, est-ce que je serais là aujourd'hui ? Je ne pense pas".

Le gagnant de Masterchef reconnaît toutefois que son caractère a pu, parfois, être un frein à son envol, notamment quand il s'agissait d'affronter les critiques de l'emblématique jury. En effet, avant cette expérience, Ludovic n'était pas homme à accepter facilement les remarques quant à son art ! Il explique : "Ce qui a été difficile pour moi, c'est d'accepter la critique, et c'est ce qui m'a fait stagner. Je pense qu'aujourd'hui ça me servira à l'avenir, de ne plus prendre mal les choses mais d'analyser. Se dire "Y'a une critique ? A cause de quoi ? Pourquoi ? Comment l'améliorer ?"

Un enrichissement personnel que Ludovic pourra rapidement mettre à l'épreuve du terrain dans son futur restaurant, Sens, qui ouvrira prochainement à Dunkerque. Une adresse "cuisine du monde, cuisine fusion, freestyle quoi ! Ma cuisine à moi".

C'est peut-être d'ailleurs ce style personnel qui lui permettra de relever le défi lancé par le gagnant de Top Chef saison 3 et propriétaire de L'Acajou, Jean Imbert, qui a d'ores et déjà fait savoir qu'il voulait organiser une battle culinaire avec le Nordiste... Tout comme le Masterchef dédié aux people, c'est une affaire à suivre !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image