Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Maxime Hamou protégé par ses parents pour faire face au scandale

6 photos
Lancer le diaporama
Mais où est passé le jeune joueur de tennis qui fait tant parler ?

Le comportement de Maxime Hamou après sa défaite au premier tour en a choqué beaucoup, tandis que certains essayent de le défendre en invoquant l'argument de son jeune âge, à l'instar de l'expert sportif Gérard Holtz. Alors que son nom continue d'être cité, le jeune joueur de tennis de 21 ans – qui a tenté d'embrasser de force une journaliste d'Eurosport en direct aux abords du Central de Roland-Garros –, n'est plus apparu depuis son interview polémique.

À la recherche du joueur, l'équipe de Quotidien – l'émission animée tous les soirs de la semaine par Yann Barthès sur TMC – s'est entretenue non pas avec Maxime Hamou mais avec son père, Gilles, dentiste qui exerce à Nîmes. Lorsque le journaliste lui a demandé si son fils se cachait par honte de ses gestes déplacés, il a répondu : "C'est pas qu'il a honte. Vu toutes ces apparitions médiatisées qui suscitent des polémiques terribles, donc on a préféré le protéger, qu'il rentre tranquillement chez sa grand-mère à Marseille pour se reconcentrer sur son tennis."

Si certains voient une agression sexuelle dans le comportement de son fils, Gilles Hamou s'en défend, invoquant "une crise d'adolescence". "Il a eu un comportement complètement immature. (...) Mais je ne pense pas voir une agression sexuelle et même Maly Thomas [la journaliste d'Eurosport, NDLR] n'a pas vu une agression sexuelle mais un petit insolent peut-être", a-t-il réagi.

À la fin de la séquence, Quotidien a tenu à rappeler les propos tenus par Maly Thomas au Huffington Post, après son interview qui fait tant réagir : "C'était franchement désagréable. Si ce n'était pas du direct, je lui aurais collé une droite."

Olivia Maunoury

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel