"J'avais des parents qui étaient de passage" : Vincent Lindon se confie sur les conséquences d'avoir eu des parents divorcés
Publié le 25 février 2024 à 21:33
Par Louise Martin | Rédactrice
Koh Lanta, Les Marseillais mais aussi Mariés au Premier regards… Louise Martin est une télévore qui essaye, à ses heures perdues, de refaire les gâteaux qu’elle admire devant le Meilleur Pâtissier… mais elle ne risque pas de gagner le tablier bleu ! Les réseaux sociaux n’ont pas de secret pour elle, les derniers scoops, les dernières émissions, elle les connaît tous. Elle scrute la vie de vos stars préférées et admire un peu trop les tenues de Nicky Doll dans Drag Race France. Petit plaisir cou
Ce dimanche 25 février, Vincent Lindon était l'invité d'Audrey Crespo-Mara dans le portrait de Sept à huit, sur TF1. L'acteur s'est confié sur son rôle dans "Comme un fils", de Nicolas Boukhrief qui sort le 6 mars prochain en salles, mais aussi sur son enfance douloureuse. L'ex de Sandrine Kiberlain a évoqué le divorce de ses parents ainsi que leur absence difficile à vivre.
"J'avais des parents qui étaient de passage" : Vincent Lindon se confie sur les conséquences d'avoir eu des parents divorcés
Vincent Lindon sera bientôt à l'affiche de Comme un fils, un film de Nicolas Boukhrief. 
Vincent Lindon était l'invité du portrait d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à huit, sur TF1. Il y joue un professeur engagé qui tente tant bien que mal de remettre sur les rails un élève en perdition.  
Ce dimanche 25 février, Vincent Lindon était l'invité du portrait d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à huit, sur TF1. Invité ce dimanche 25 février dans Sept à Huit, l'acteur s'est confié à son tour sur son enfance. 
Ce dimanche 25 février, Vincent Lindon était l'invité du portrait d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à huit, sur TF1. De cette période douloureuse, le papa de Suzanne et marcel Lindon se souvient du divorce de ses parents en 1963 alors qu'il n'a que cinq ans et de leur difficile absence. 
Ce dimanche 25 février, Vincent Lindon était l'invité du portrait d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à huit, sur TF1. "J’avais des parents qui étaient de passage tout le temps", s'est-il d'abord souvenu. 
Vincent Lindon - Hommage national à Robert Badinter devant le ministère de la Justice sur la place Vendôme à Paris le 14 février 2024. L'ancien garde des Sceaux, artisan de l'abolition de la peine de mort, est décédé vendredi dernier à l'âge de 95 ans. © Dominique Jacovides/Bestimage
La suite après la publicité

Ce dimanche 25 février, Vincent Lindon était l'invité du portrait d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à huit, sur TF1. Au casting de Comme un fils, un film de Nicolas Boukhrief en salles le 6 mars prochain, l'acteur s'est confié sur son rôle de professeur engagé qui prend sous son aile un enfant déscolarisé. L'occasion pour lui de revenir sur son enfance et de se confier sur certains souvenirs douloureux face à l'épouse de Thierry Ardisson. Il a expliqué choisir des rôles qui ont du sens pour une raison bien particulière. "J'ai été élevé par un père très sévère sur la discipline sociale. Il nous disait : 'Vous pouvez faire ce que vous voulez, tant que vous êtes poli, gentil avec les gens socialement en dessous de vous et que vous respectez les autres. Le reste, je m'en fiche'", s'est-il souvenu.

"Si ça peut faire du bien à un professeur qui est en passe de se dire : 'À quoi bon tout ça, je n'ai plus la force, je vais arrêter'. Si sa change le destin ou la décision d'une personne alors ça vaudra le coup d'avoir fait le film", a-t-il ajouté au sujet de ce rôle. L'ex-mari de Sandrine Kiberlain a ensuite avoué que l'école n'avait pas été une partie de plaisir pour lui, surtout dans la conjoncture familiale dans laquelle il a vécu. "J'étais très malheureux quand j'étais petit parce que j'avais beaucoup de tics, et à l'époque on rigolait beaucoup. J'étais aussi un enfant de parents divorcés. En 1963, à l'école, j'étais le seul. Entre mes ongles rongés, mes parents séparés et mes tics, c'était costaud pour un gamin de à cinq ans", a reconnu Vincent Lindon.

Ce dimanche 25 février, Vincent Lindon était l'invité du portrait d'Audrey Crespo-Mara dans Sept à huit, sur TF1. © TF1, Sept à huit

Une absence douloureuse

Et de poursuivre au sujet de son sentiment de solitude et de manque d'attention : "J'avais des parents qui étaient de passage tout le temps. C'était des portes qui s'ouvraient, qui se fermaient dans tous les sens. On m'écoutait à peine, il fallait que je parle vite. Il fallait que ça aille vite et que je case le maximum de choses dans le minimum de temps". Le papa de Suzanne Lindon a alors reconnu que de cette habitude il n'avait jamais pu s'en séparer même quand ce besoin d'aller vite n'était pas nécessaire... Il a confié : "Souvent je dis - ce qui exaspère mon entourage très proche - : 'Attends, laisse-moi finir s'il te plait'. Alors que la personne ne m'a pas encore coupé". Sur l'absence de sa maman, Vincent Lindon a reconnu qu'outre le manque, elle lui a aussi appris "le culte des femmes". "C'était une femme très féministe avant l'heure", a-t-il précisé avant de reconnaître que sa relation avec sa mère, "c'est l'histoire de [sa] vie" comme l'ont assuré ses deux frères Sylvain Lindon et Antoine Benichou. "Pour moi, c'est le grand chef", a-t-il poursuivi avant de regretter le fait que même derrière l'écran, elle ne le remarquait pas... Contrairement à sa mère, brillante journaliste à Marie Claire - Alix Dufaure remariée avec Pierre Bénichou était une femme exceptionnelle -, Vincent Lindon tente autant que possible d'être présent pour ses enfants Marcel et Suzanne. "J'ai envie que mes enfants soient fiers de moi. Qu'ils disent que j'ai été là", a conclu l'acteur.

À propos de
Vincent Lindon
Vincent Lindon
"J'ai dit 25 fois en interview que j'ai des tics" : Vincent Lindon recadre les choses sur son trouble qui remonte à l'enfance
14 mai 2024 à 17:24
Tous les articles
Mots clés
People People France Interview Sept à Huit TF1 Histoires de stars Photo Couple Divorce
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
Dernières actualités
L'abbé Pierre accusé d'agressions sexuelles : sept femmes témoignent dans un rapport édifiant
L'abbé Pierre accusé d'agressions sexuelles : sept femmes témoignent dans un rapport édifiant
15:42
"Je n'ai pas abandonné notre famille" : Paul Belmondo répond aux accusations de Luana Belmondo au sujet de leur séparation
"Je n'ai pas abandonné notre famille" : Paul Belmondo répond aux accusations de Luana Belmondo au sujet de leur séparation
14:11
Dernières news