Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle malmenée : les députées britanniques montent au créneau

Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, participent à une réunion sur l'égalité des genres avec les membres du Queen's Commonwealth Trust (dont elle est vice-présidente) et du sommet One Young World au château de Windsor, le 25 octobre 2019.
22 photos
Lancer le diaporama
Le prince Harry, duc de Sussex, et Meghan Markle, duchesse de Sussex, participent à une réunion sur l'égalité des genres avec les membres du Queen's Commonwealth Trust (dont elle est vice-présidente) et du sommet One Young World au château de Windsor, le 25 octobre 2019.
Le prince Harry et Meghan Markle ont engagé des poursuites judiciaires contre plusieurs médias britanniques pour atteinte la vie privée. Si l'opinion est plutôt divisée sur ce sujet outre-Manche, les députées britanniques sont quant à elles solidaires de la duchesse dans une nouvelle pétition.

Dans son combat contre le harcèlement des médias, Meghan Markle peut compter sur un soutien de taille. Le 29 octobre 2019, pas moins de 72 femmes membres du Parlement britannique ont exprimé leur solidarité avec la duchesse de Sussex dans une lettre ouverte. Une prise de parti qui fait suite à la diffusion du documentaire Harry & Meghan: An African Journey, sur la chaîne ITV le 20 octobre dernier, dans lequel le couple a confié souffrir de la pression médiatique.

"En tant que députées de toutes les convictions politiques, nous voulions exprimer notre solidarité avec vous contre la nature déplaisante et trompeuse des histoires publiées dans un certain nombre de nos journaux nationaux à votre sujet, votre caractère et votre famille, peut-on lire au début de cette lettre ouverte, relayée sur Twitter par la parlementaire Holly Lynch. Nous dénonçons ce qui ne peut être décrit que comme des connotations dépassées et coloniales (...). Nous attendons des médias nationaux qu'ils aient l'intégrité de savoir lorsqu'un article est dans l'intérêt du pays, et lorsqu'il cherche à démolir une femme sans aucune raison apparente. Nous utiliserons les moyens à notre disposition pour assurer que notre presse accepte votre droit à la vie privée."

À l'avant-dernier jour de leur tournée royale en Afrique, le 1er octobre dernier, le prince Harry a publié un long communiqué de presse dans lequel il a expliqué pourquoi son épouse et lui avaient engagé des poursuites judiciaires contre plusieurs médias britanniques : "J'ai vu ce qu'il se passe lorsqu'une personne que j'aime est banalisée au point de ne plus être traitée ou vue comme une personne réelle. J'ai perdu ma mère et, maintenant, je vois ma femme devenir la victime de ces mêmes forces puissantes. Ma plus grande peur est que l'histoire se répète", a-t-il affirmé, en faisant ainsi référence à sa mère Diana, décédée en 1997 à Paris après une course poursuite en voiture avec des paparazzi.

Kate Middleton à la rescousse

Un "harcèlement" dont a également témoigné Meghan Markle dans le documentaire d'ITV : "Ça a été très difficile, et lorsque vous avez un nouveau-né [Archie, 5 mois, NDLR]... Surtout lorsque vous êtes une femme, ça fait beaucoup. Donc, ajoutez ça au fait d'essayer d'être une jeune maman ou une jeune mariée, eh bien... Aussi, merci de demander, parce que peu de personnes ont demandé si j'allais bien. Mais c'est une chose très réelle ce que je vis en coulisses (...). Je crois que j'ai vraiment essayé d'adopter cette sensibilité britannique toute flegmatique. J'ai essayé, j'ai vraiment essayé."

Un témoignage à coeur ouvert qui aurait provoqué des tensions au sein de la famille royale, peu habituée à ce genre de déballage sentimental devant les caméras. Le prince William et Kate Middleton, inquiets pour leur beau-frère et leur belle-soeur, essaieraient toutefois d'arranger la situation en privé.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Le prince George, la princesse Charlotte et le prince Louis dans un clip vidéo promouvant la semaine de la santé mentale des enfants, sur Instagram, le 3 février 2020.
Sonia Rolland et sa fille font un Tiktok, le 15 avril 2020.
Albert de Monaco, testé positif au coronavirus, donne de ses nouvelles lors d'une interview accordée à TF1, le 29 mars 2020.
Le prince Daniel de Suède et ses enfants la princesse Estelle et le prince Oscar, filmés par la princesse héritière Victoria dans le parc du palais Haga à Stockholm, ont participé en début d'année 2020 au défi lancé par l'association Generation Pep qu'ils ont fondée pour promouvoir un mode de vie sain et actif auprès des jeunes.
Albert de Monaco, testé positif au coronavirus, donne de ses nouvelles lors d'une interview accordée à TF1, le 29 mars 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie Bernadotte au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La famille royale de Suède a partagé un extrait de son appel visio pour Pâques, le 12 avril 2020, en pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus, et a partagé des extraits de ces moments en famille inédits sur Instagram.
Message de Pâques du prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco depuis Roc Agel le 12 avril 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie de Karl XI au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel