Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Meghan Markle : Une grosse victoire en justice, elle exulte et tacle les tabloïds !

14 photos
Voir 14 photos
Meghan Markle : Une grosse victoire en justice, action gagnée contre un tabloïd !
En guerre contre une certaine presse outre-Manche, qui s'est montrée très hostile envers elle, la duchesse de Sussex, Meghan Markle, peut sabrer le champagne. La justice lui a donné raison dans le bras de fer qui l'opposait au "Mail on Sunday".

Meghan Markle, l'épouse du prince Harry, a finalement remporté jeudi 11 février 2021 son action en justice au Royaume-Uni contre la société éditrice du tabloïd Mail on Sunday, qu'elle poursuivait pour atteinte à la vie privée après la publication d'une lettre adressée à son décrié père, Thomas.

Comme le rapporte l'AFP, la justice a penché en faveur de l'ancienne actrice américaine de 39 ans devenue membre de la famille royale britannique et qui avait rapidement été la cible d'attaques constantes de médias plutôt pro Kate Middleton, lui reprochant tout et n'importe quoi, de son attitude à ses prises de position. "La requérante pouvait raisonnablement s'attendre à ce que le contenu de la lettre demeure privé", a estimé le juge Mark Warby. En effet, Meghan Markle reprochait à Associated Newspapers - qui édite le site Mail Online, le Daily Mail et sa version dominicale Mail on Sunday - d'avoir porté atteinte à sa vie privée en publiant des extraits d'une lettre manuscrite adressée en août 2018 à son père Thomas Markle, 76 ans, avec qui elle est en froid.

La publication de larges extraits de cette lettre était "manifestement excessive et donc illégale", a estimé le juge Warby. "Pour résumer, c'était une lettre personnelle et privée. La majorité de ce qui a été publié concernait le comportement même de la requérante, ses sentiments d'angoisse concernant le comportement de son père (...) et la rupture entre eux qui en a découlé", a-t-il argumenté. "Ce sont des choses intrinsèquement privées et personnelles."

La lettre a été écrite quelques mois après son mariage avec Harry en mai 2018, auquel son père n'avait pas assisté en raison de problèmes de santé et après avoir posé pour des photos de paparazzi rémunérées. Elle y demande à Thomas Markle d'arrêter de s'épancher et de mentir dans les médias sur leur relation brisée. Les avocats de Meghan avaient dénoncé "la publication illégale d'une lettre privée" et soumis une demande de "jugement sommaire" pour obtenir gain de cause sans passer par un procès. Le juge avait été appelé en janvier par les avocats de Meghan Markle à se prononcer, sans attendre un procès qui aurait pu se révéler riche en révélations sur la vie du couple, installé en Californie depuis son éloignement de la monarchie britannique.

Une audience pour déterminer les prochaines étapes de la procédure a été fixée au 2 mars.

A l'annonce de cette victoire, Meghan Markle n'a pas caché sa joie ! "Je suis reconnaissante envers la cour de tenir pour responsables de leurs actes Associated Newspapers et The Mail on Sunday qui ont des pratiques illégales et déshumanisantes. Ces pratiques ne sont pas neuves (...) Pour eux, c'est un jeu. Pour moi et tant d'autres, il s'agit de la vraie vie, de véritables relations humaines et d'une vraie tristesse (...) Le monde a besoin d'informations fiables, vérifiées et d'importance. Ils font tout l'opposé (...) Je partage cette victoire avec chacun d'entre vous car nous méritons tous la justice et la vérité et nous méritons mieux. Je veux particulièrement remercier mon mari, ma mère et mon équipe juridique", a-t-elle déclaré dans un communiqué transmis à ET Canada.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image