Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

MHD soupçonné d'homicide : "La détention, je ne l'ai pas vue venir", nouvel album témoignage

13 photos
Il a été libérée sous contrôle judiciaire en juillet 2020. MHD n'a pas perdu son temps. Alors qu'il attend la tenue de son procès, l'artiste sort, le 16 juillet 2021, son troisième album.

"C'est l'retour du petit prince qui baise tout", annonçait-il dans le premier extrait de son nouvel album, Afro Trap Part. 11 (King Kong). Il disait vrai. Le vendredi 16 juillet 2021, le rappeur français MHD - de son vrai nom Mohamed Sylla - sort un troisième opus rythmé intitulé Mansa. Une référence à un roi malien qui voit le jour malgré un contexte judiciaire compliqué pour l'artiste. Pour rappel, le jeune homme de 26 ans est toujours mis en examen pour homicide volontaire.

Il a fait danser le monde entier. Il a séduit Madonna, M.I.A et Drake, fait chanter Jean-Luc Mélanchon dans l'émission Au Tableau. Mais MHD est toujours soupçonné d'avoir participé à une expédition punitive mortelle, en juillet 2018 dans le 10e arrondissement de Paris. Sur fond de guerre des gangs, l'altercation avait entraîné la mort d'une homme de 23 ans. Placé en détention en janvier 2019, l'artiste a été remis en liberté sous contrôle judiciaire un an et demi plus tard. Présumé innocent jusqu'à ce que son procès ait lieu, Mohamed Sylla a pu se relancer musicalement, puisqu'il n'est pas soumis à une interdiction de travailler.

Quinze titres inédits paraissent donc dans ce troisième album, disponible le vendredi 16 juillet 2021. MHD, inspiré par sa situation actuelle, fait évidemment référence à son séjour carcéral. Il clôture même sa tracklist avec 9min, confessions d'une durée égale à ce qu'indique le titre, dans lesquelles il assure : "La détention, je ne l'ai pas vue venir comme un coup d'extinct". En attendant, le passage de son afro-trap millimétré à la radio ne semble pas poser problème à Laurent Bouneau, le directeur général des programmes de Skyrock. "Je ne déprogramme pas les artistes à cause de leurs agissements dans leur vie privée, assure-t-il dans les colonnes du journal Le Parisien. La justice est là pour cela. Je ne juge que leur travail musical. C'est un très bon retour pour ses fans et cela se traduit par un beau succès."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image