Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Weatherly (Bull) accusé de harcèlement sexuel, Eliza Dushku raconte

Tout aurait pu rester sous silence si une large enquête interne sur les comportements déplacés au sein du groupe CBS n'avait pas été lancée l'été dernier : l'actrice Eliza Dushku accuse Michael Weatherly de harcèlement sexuel sur le tournage de la série "Bull".

Une semaine après que le New York Times a révélé l'accord passé entre le groupe CBS, Michael Weatherly et Eliza Dushku, cette dernière s'est finalement exprimée le temps d'une tribune publiée dans le Boston Globe, le 19 décembre 2018. L'occasion pour l'actrice américaine de donner sa version des faits dans cette nouvelle affaire de harcèlement sexuel.

Pour rapide rappel des faits, Michael Weatherly est la star de la série Bull produite par la chaîne CBS. Il aurait fait plusieurs remarques déplacées à Eliza Dushku, sa partenaire recrutée pour trois épisodes à la fin de la première saison, tournée en 2017. Après que cette dernière a confronté l'acteur, le groupe lui a finalement proposé un accord pour qu'elle quitte la série et taise ses accusations. Alors que le comédien révélé dans NCIS s'est excusé, la principale intéressée, qui avait suivi les termes de l'accord en gardant jusque-là le silence, a finalement tenu à donner sa version des faits.

"Je ne veux pas entendre que j'ai un 'déficit d'humour' ou que je ne peux pas supporter une blague. Je n'ai pas exagéré ma réaction. J'ai accepté un job et, parce que je ne voulais pas être harcelée, j'ai été virée", a notamment écrit l'actrice, qui rappelle au passage sa filmographie et ses nombreux célèbres partenaires de tournage que sont Robert De Niro ou Leonardo DiCaprio. Elle affirme pouvoir s'appuyer sur des vidéos montrant les multiples remarques et gestes déplacés de Michael Weatherly : sa proposition pour l'emmener dans son "van de viol, rempli de toutes sortes de lubrifiants et d'objets phalliques", une autre pour un plan à trois, des références à son sperme ou à son envie de la "fesser comme une petite fille".

Après l'avoir confronté "le plus pacifiquement possible", Eliza Dushku a vu son partenaire l'ignorer et diffuser un "mémo" sommant l'ensemble de l'équipe à ne pas faire de remarque sur "l'apparence ou la beauté" de l'actrice. Quelques jours plus tard, sur demande de Michael Weatherly et sans l'accord au préalable de CBS, le réalisateur de Bull l'a évincée de la série. "Peu importe que j'aie joué dans 30 films et été la star deux séries, Weatherly devait faire savoir à tout le monde qu'il était le boss, qu'il avait gagné et que personne sur ce plateau ne devrait contredire ce qu'il pense être son droit absolu de faire et dire ce qu'il veut."

L'actrice révélée dans Buffy contre les vampires raconte également la méthode abusive utilisée par la chaîne durant les négociations de son départ : "CBS a utilisé comme défense une photo de moi en maillot de bain, extraite de mon compte Instagram, comme si elle suggérait que je méritais ou que je n'avais pas a être offensée par le harcèlement sexuel dont j'ai été victime." Si elle a finalement accepté un chèque de 9,5 millions de dollars (environ 8,4 millions d'euros) pour partir sans faire de vague, Eliza Dushku précise qu'elle avait demandé à ce qu'un spécialiste en harcèlement sexuel soit appelé sur le tournage pour conseiller l'équipe, demande qui n'aurait jamais été mise en place.

La comédienne de 37 ans a également demandé à s'entretenir avec l'un des producteurs de la série, qui n'est autre que Steven Spielberg : "Regarder les Golden Globes et voir Spielberg devant et au milieu, portant un badge 'Time's Up', peu de temps après mon accord, m'a poussée à vouloir le rencontrer." Un entretien qui n'a toujours pas eu lieu.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Agathe Auproux parle de la réaction de son père à l'annonce de son cancer, dans "Morandini Live", sur CNews le 23 octobre 2019.
Julien Tanti et Manon Marsault se prêtent au jeu du Vox Populi de Purepeople. L'occasion d'évoquer leur fils Tiago, les placements de produits, le régime...
Marianne James en interview pour "Purepeople", septembre 2019
Bilal Hassani à l'afterparty à la Gioia, à Paris, le 21 octobre 2019.
Bilal Hassani à l'afterparty à la Gioia, à Paris, le 21 octobre 2019.
Aya Nakamura et Vincent Cassel sur le plateau de Clique, sur Canal +, le 21 octobre 2019.
Purepeople à la rencontre des Dieux du Stade lors de la soirée de lancement du calendrier 2020 organisée aux Galeries Lafayette des Champs-Elysées le 10 octobre 2019.
Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal dans "Vivement dimanche", sur France 2, le 20 octobre 2019.
Claire Chazal évoque ses anciennes amours avec Patrick Poivre d'Arvor dans "Vivement Dimanche", le 20 octobre 2019, sur France 2
Nabilla organise une baby shower pour Milann, le 20 octobre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel