Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michel Leeb, son sketch L'Africain jugé raciste : "Un geste mal compris"

Michel Leeb lors du gala de la Chaine de l'espoir au théâtre de la Tour Eiffel à Paris, France, le 26 mars 2018. Les recettes collectées (les bénéfices de la soirée) seront reversées à l'association La Chaîne de l'Espoir pour redonner vie et sourire à des enfants malades du bout du monde. © Cyril Moreau/Bestimage
15 photos
Lancer le diaporama
Michel Leeb lors du gala de la Chaine de l'espoir au théâtre de la Tour Eiffel à Paris, France, le 26 mars 2018. Les recettes collectées (les bénéfices de la soirée) seront reversées à l'association La Chaîne de l'Espoir pour redonner vie et sourire à des enfants malades du bout du monde. © Cyril Moreau/Bestimage
Invité de "France Inter" mardi 1er octobre 2019, Michel Leeb est revenu sur son sketch raciste de "L'Africain". L'homme de 72 ans a notamment évoqué un "malentendu terrible", se défendant de toute "incitation à la haine raciale" malgré cette grave comparaison avec un singe.

Michel Leeb est de retour sur les planches, dans la pièce Compromis, avec Pierre Arditi. C'est pour en faire la promotion que l'homme de 72 ans était l'invité de Par jupiter, émission de France Inter présentée par Charline Vanhoenacker et Alex Vizorek. Michel Leeb est notamment revenu sur son sketch intitulé L'Africain, qui fait polémique depuis de nombreuses années, car jugé raciste et que le comique avait cependant décidé de reprendre dans son spectacle 40 ans de bonheur joué depuis 2018.

"Je vais peut-être plus trop faire L'Africain puisque ça pose effectivement, peut-être, quelques problèmes. Donc je ne le fais plus", commence Michel Leeb. Dans ce sketch, il prenait un "accent africain", disant tous les clichés racistes qui en découlent, notamment une comparaison avec un singe. Rappelons que l'expression "accent africain" n'existe d'ailleurs pas, un accent ne pouvant pas être représentatif d'un continent entier.

"Un jour, quelqu'un me tape sur l'épaule, je me retourne. Je tombe sur un homme extrêmement grand, costaud, puissant, un noir et bien sapé qui me dit : 'Je voulais vous demander quelque chose, comment se fait-il que vous ne faites plus l'accent africain ?' Je dis : parce qu'en ce moment... C'est idiot, je reconnais, mais peut-être que je vais recommencer", raconte Michel Leeb sur France Inter, en prenant encore une fois ledit accent. Ce n'est pas la première fois qu'il utilise cet argument pour défendre son imitation. Par le passé, il affirmait jouer ce sketch devant un public noir.

Le fait de prendre l'accent est une caricature

Questionné sur cette comparaison avec "le singe" dans son spectacle, Michel Leeb évoque "un geste mal compris, qu'on a fait sans réfléchir". "Il y a eu un geste comme ça, c'est quelque chose qui a été filmé, clac, ça a été attrapé", poursuit-il, se défendant de toute "incitation à la haine raciale". "C'est l'évidence même. Je suis entièrement d'accord sur le fait que j'ai pu faire du mal. Je regrette profondément qu'à ce moment-là j'aie pu choquer et faire de la peine. Aujourd'hui, je m'en veux terriblement. Pourtant, le fait de prendre l'accent n'est pas une incitation, mais une caricature. La caricature fait partie de notre culture", se défend-il.

Notons également que L'Africain n'est pas le seul sketch jugé raciste de Michel Leeb. Il a également été épinglé pour son imitation d'une personne asiatique.

Michel Leeb interprète son "sketch" en 1983 à la télévision française.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel